Vous-êtes ici: AccueilInfosPolitique2016 04 30Article 368924

Politique of Saturday, 30 April 2016

Source: cameroon-info.net

1000 élèves enrôlés par le RDPC à Maroua


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Des militants des RDPC appellent Paul Biya à se présenter à la prochaine élection présidentielle Photo: (c) Archives Le samedi 23 avril 2016, le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) a tenu un meeting à Maroua, capitale régionale de l’Extrême-Nord, avec pour but d’appeler le Président de la République, Paul Biya, à se présenter à l’élection présidentielle prévue en 2018. Un meeting visiblement très couru. Mais pour le journal l’œil du Sahel, cette masse était composée de nombreux étudiants et élèves.

Dans les colonnes de l’édition en kiosque le 29 avril 2016, le journal indique que, pour gagner le pari de la mobilisation, les organisateurs du meeting de Maroua n’ont pas manqué de s’introduire dans les milieux universitaires et scolaires pour y «ramasser» des jeunes. «1 321 étudiants de l’Université de Maroua ont été habillés pour la circonstance aux couleurs du RDPC. Certains établissements de la ville, à l’instar du Lycée Bilingue, Lycée Classique et moderne, Lycée de Kakataré ou le Lycée de Domayo, ont mobilisé près de 1 000 élèves», indique le journal.

Une présence qui a rehaussé l’éclat de la kermesse politique dont le chef d’orchestre était Cavaye Yéguié Djibril, Président de l’Assemblée Nationale, et son coordonnateur des activités du RDPC dans la Région de l’Extrême-Nord.  À en croire l’œil du Sahel, l’appel de Maroua intervient dans un contexte où la Région souffre de plusieurs maux: pauvreté, manque d’infrastructure routière et sanitaire, manque d’eau potable dans presque toutes les localités de la Région. Ces maux ne semblent pas indigner les militants du parti au flambeau. Lesquels n’ont pour seule préoccupation que de voir le président de leur parti répondre par oui à leur appel pour la prochaine élection présidentielle.

Selon le journal, pour arriver à Maroua assister au meeting de l’appel à candidature de Paul Biya, les militants et sympathisants du RDPC du Département du Logone et Chari sont passés par le Tchad. Le détour dans ce pays voisin est la conséquence de deux facteurs: le problème d’insécurité sur l’axe Maroua-Kousseri, où l’on enregistre des attaques sporadiques des combattants de Boko Haram. Mais aussi, la situation de cette route n°1 est aujourd’hui dans un état de dégradation très avancé. Le journal indique que, pour plusieurs observateurs, c’est le second facteur qui a amené les militants du RDPC à passer par le pays d’Idriss Deby Itno.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter