Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 25Article 630073

Opinions of Thursday, 25 November 2021

Auteur: Jean-Pierre Békolo

Vous les Betis qui soutiennent Paul Biya parce qu’il est Beti - Jean-Pierre Békolo

Jean-Pierre Békolo Jean-Pierre Békolo

Dans une tribune intitulée "Les Camerounais dans la confusion", le Camerounais Jean-Pierre Békolo s'adresse aux partisans des acteurs politiques camerounais qui soutiennent ces derniers sur des bases communautaires et donc parce qu'ils sont de la même tribu. Dans sa sortie, il ne s'adresse pas seulement qu'aux partisans de Biya. Il parle des soutiens de Kamto, ceux de Cabral Libii, de Fru Ndi...

Ci-dessous, la tribune de M. Békolo.

---


"Vous les Betis qui soutiennent Paul Biya parce qu’il est Beti, vous les Bamilekes qui soutiennent Kamto parce qu’il est Bamileke, vous les Bassas qui soutiennent Cabral parce qu’il est Bassa, vous les Nordistes qui soutiennent Ahidjo et le retour du nord parce que vous êtes nordistes, vous les anglophones qui soutiennent Fru Ndi parce qu’il est anglophone, vous les Sawas qui soutiennent Laurent Esso parce qu’il est Sawa etc. Je ne parle pas alors de ceux qui ne supporte que celui qui leur donne à manger…

Sachez que vous êtes tous disqualifiés. Vous déclarez que vous n’êtes pas des êtres modernes capable de faire ce que le blanc a fait : créer ce pays que vous voulez maintenant voler et garder pour votre tribu seule.

Vous êtes restés des primitifs qui, malgré que vous profitez de cette chose qui existe justement parce qu’elle est sortie de la tribu, vous êtes incapables de vision et représentez plus une menace pour cet ensemble que ceux qui l’ont créé pas forcément parce qu’ils nous aimaient. Peut-être qu’ils sont partis trop tôt comme le pensent certains, peut-être qu’il faudrait qu’ils reviennent nous… vous donner le mode d’emploi. Sauf qu’on le chassera pour ingérence dans nos luttes tribale fratricides autodestructrices incapables de progrès quand on sait que tous pays modernes intègrent toutes les races, qu’il y a des noirs français , des chinois allemands, des indiens américains… il n’y a que chez nous que mêmes les camerounais ne sont plus camerounais.., Quel primitivisme!

L’entre-soi tribal nous habite non pas pour aller de l’avant mais pour s’assurer que mon frère ne me dépasse pas. Et c’est là qu’on va chercher le blanc, non pas pour qu’il soit là pour tout le monde comme à l époque coloniale, on va chercher le blanc pour qu’il nous aide en cachette à battre notre frère, derrière chacun d’entre nous se cache un blanc. Comme se blanc chez qui on va se soigner en cachette laissant nos frères crever.

Nous avons détourné ce que le blanc a apporté pour nous tous malgré sa brutalité: la modernité. Nous le gérons une place. La route a des trous, on va chercher le dernier 4x4 pour ne pas avoir à réparer la route qui risque de profiter à tous. Au final même cette tribu au nom de laquelle on détruit ce que nous avons hérité du blanc et pour laquelle on va voir les sorciers pour attraper un poste administratif, cette tribu ne profite de rien. Alors arrêtons de jouer les apprentis sorciers sur la chose du blanc en multipliant les doctorats, reconnaissons que nous sommes sur la mauvaise voie, cette affaire qu’on appelle la modernité nous a dépassé".