Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 28Article 630574

Opinions of Sunday, 28 November 2021

Auteur: Sandy Boston

Voici la publication de Sandy Boston qui a mis en colère Nathalie Koah

Voici la publication de Sandy Boston qui a mis en colère Nathalie Koah Voici la publication de Sandy Boston qui a mis en colère Nathalie Koah

La guerre entre Nathalie Koah et certains activistes de la diaspora est loin d’être terminée. Accusée de ne pas dénoncer la guerre en cours dans les régions anglophones du Cameroun, l’entrepreneure et écrivaine est venue descendre Sandy Boston sur sa propre page Facebook. Les dizaines d’internautes ont adoré la réaction ferme et humiliante de Koah. Ils sont nombreux à estimer que cette dernière est victime d’un acharnement gratuit de Sandy Boston et son organisation. Restée calme malgré la tentative de faire boycotter sa rencontre littéraire hier à Paris, Nathalie Koah n’a pas digéré cette dernière publication de l’activiste pro Kamto.

Nathalie Koah, Murielle Blanche
Ce sont deux blogueuses-influenceuses et femmes d'affaire.
Nous leur reprochons de rester silencieuses sur les morts et la guerre qui sévit dans notre pays depuis 5 ans.
Chacune de ces femmes est suivie par des millions de jeunes filles, qui copient leurs comportements et essayent d'être comme elles. Leur voix compte! Leur silence coupable et complice aussi!

Muriel Blanche avait prévu une vente privée à Bruxelles, avec plus de 200 invités. La soirée a tout simplement été annulée par notre présence. Nathalie Koah avait prévu une dédicace de son livre, avec plus de 350 invités. La salle avait moins de 100 personnes présentes, groupées dans un petit coin pour faire semblant de foule. L'étage au-dessus est resté vide ( comme le témoigne une vidéo du President Amot et des videos d'un de nos agents dans la salle). Elle a vendu à peu près 40 livres seulement, ce qu’ est assez négligeable pour une blogueuse qui a 3 millions d'abonnés et pour l'espace prévu à ce titre!

Rappelons aussi que des invités de marque telles que Emmanuelle Keita ne sont pas venues de peur de se faire enfariner. Donc l'éclat médiatique de son évènement a pris un sérieux coup!
Nous tenons à présenter nos excuses à Aicha Kamoise qui s'est faite enfariner.

C'était un dommage collatéral, elle n'était pas visée en tant que Aicha Kamoise mais en tant qu'invitée à cette cérémonie, au même titre que toutes les autres qui ont subi le même sort.
Malheureusement, ce sont les moyens avec lesquels nous pouvons mener nos actions sans blesser physiquement qui que ce soit.

Rappelons qu'en termes de violence, nos amazones ont subi l'assaut de la sécurité de dame Koah qui les a gazées illégalement sans qu'elles ne représentent un danger pour eux.
Les boycotts continuent !