Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 05Article 627013

Opinions of Friday, 5 November 2021

Auteur: www.camerounweb.com

Traitée d'ancienne 'vendeuse de piment', Kate Djiaha s'enflamme et menace

Kate Djiaha Tchelibo Kate Djiaha Tchelibo

Dans une sortie sur sa page Facebook, Kate Djiaha réagit par rapport à une publication de la plateforme Info CMR dans laquelle elle est traitée d'ancienne vendeuse de piment.

Pour l'ancienne journaliste de Equinoxe TV, cette publication de Info CMR est une attaque, mieux, des accusations mensongères orchestrées par ses détracteurs, suite à son point de vue sur l'affaire qui secoue actuellement les cadres du PCRN qui ont eu des embrouilles avec le justice.

Elle se réserve le droit de poursuivre les auteurs de cette publication devant la justice.

Ci-dessous, la rédaction de CamerounWeb vous propose le texte de Info CMR et la réaction de Kate.


"Kate Djiaha, une ancienne vendeuse de "piment" dans la ville de douala qui se fait passer pour une donneuse de leçons. Comme le dit un dicton, "Belles paroles et méchants faits, trompent les sages et sots parfaits".

De renommée "La diablesse" dans la ville de douala par ses services fiables de livraison de "Piment" à domicile, l'ancienne animatrice d’Équinoxe Tv fut l'une des premières vendeuses de "piment" à s'implanter à la rue de la joie dans la capitale économique du Cameroun.

Devenue animatrice à la télévision de Séverin Tchounkeu suite à ses multiples services de livraison rendue au directeur d’Équinoxe TV, Djiaha Kate est considérée comme étant un objet seck-xuel des cadres de cette chaîne de télé.

Celle qui se fait passer pour une donneuse de leçons sur la toile semble vraiment oublié le malheur qu'elle a pu causer à plusieurs femmes au foyer dans la ville de douala".

La réponse de Kate

"Je n’arrête pas de dire dans ce pays qu’on ne déteste pas les Hommes, mais les idées! Pour avoir osé rétablir la vérité les gars descendent en dessous de la ceinture koh vendeuse de piment! Vous avez cherché quoi dire de moi en vain n’est-ce pas? Quand les conséquences vont pleuvoir, votre porte-parole dira que vous avez été induits en erreur".