Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 18Article 629074

Opinions of Thursday, 18 November 2021

Auteur: Chi Prudence Asong

Succession: Biya sous pression internationale, sa santé mentale mise en doute

Paul Biya à Etoudi Paul Biya à Etoudi

Le journaliste Asong révèle comment la situation socio politique inquiète le communauté internationale. Il est indiqué que dans le sérail, la plupart des Camerounais se sentent désormais incertains quant à la santé du président Biya âgé de 88 ans et surtout sa santé mentale,

Une vidéo récente du président circulant actuellement sur les réseaux sociaux montrait un Biya très faible et a incité de nombreux Camerounais dociles à ne pas être d'accord avec l'affirmation selon laquelle Biya est en bonne santé.

" Biya n'est plus physiquement et mentalement apte à exercer ses fonctions ", a déclaré la semaine dernière un analyste politique. La populartié du régime de Beti Ewondo est maintenant à son plus bas niveau, les administrateurs civils attribuant la guerre au sud du Cameroun aux enseignants anglophones désormais.

Une majorité de clans et de tribus au pouvoir au Cameroun désapprouvent désormais le maintien de Biya et de son parti RDPC au pouvoir et beaucoup disent qu'il est temps qu'il parte.

Biya et ses hommes sont également confrontés à de sévères critiques de la part de tous les segments de la société, y compris de l'Église catholique romaine.

Le président est également sous pression internationale à propos de la corruption dans l'armée, la guerre dans le sud du Cameroun, la situation sécuritaire inquiétante à l'Est et la réémergence de Boko Haram dans l'Extrême-Nord y compris la mauvaise gestion des fonds du Covid-19.