Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 10 09Article 622534

Opinions of Saturday, 9 October 2021

Auteur: Calixthe Beyala

Sommet Afrique-France: une 'tentative de corruption de la jeunesse africaine', selon Beyala

Calixthe Beyala dénonce une tentative de corruption de la jeunesse Calixthe Beyala dénonce une tentative de corruption de la jeunesse

La romancière Franco-camerounaise Calixthe Beyala ne partage pas l'enthousiasme des intellectuels africains par rapport au sommet Afrique-France organisé hier vendredi 8 octobre en France. Pour Mme Beyala, ce sommet est une "tentative de corruption de la jeunesse africaine par Macron".
La rédaction de CamerounWeb vous propose la tribune de Beyala.

---

"Mes chers amis, Macron, le président sans enfant a essayé de corrompre la jeunesse africaine avec l'aide de quelques affamés d'origine africaine, notamment un professeur sans chaire qui s'en est allé quémander sa pitance.

Il a bien joué son rôle le proxénète ! Il a amené de la chair fraiche à Macron. Les jeunes africains - en réalité des noirs français - se sont vendus sans se livrer. Ils lui ont dit avec cette insolence propre aux noirs de France : " Laissez-nous tranquille !

Que les soldats français quittent notre continent ! Prenez votre CFA et fichez nous la paix !

Cette insolence de la jeunesse noire a choqué les bons blancs ! Ils en chialaient sur les chaînes officielles. Ils étaient si outrés qu'ils hurlaient dans les médias : " Mais qui sont ces gens pour oser parler ainsi à un président français ?"

Et c'était jouissif de voir Macron ridiculisé par des gamins ! On voyait à leurs yeux qu'ils le méprisaient ! Ils ont mis avec dédain la France à sa place historique !

Le corrupteur Macron ne s'y attendait pas. Il riait vert orangé. Quant au pornographe organisateur de cette sale orgie, il s'était recroquevillé sur lui-même, honteux, ne pipant mot.

Oui échec et mât !

La montagne a accouché d'un refus catégorique des africains de voir la France traîner ses guêtres en Afrique !

J'espère que La France a enfin compris qu'il n'y a plus rien à faire sur le continent africain, qu'il est temps de plier bagage. Depuis le temps que nous le lui disons !"