Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 10 11Article 622717

Opinions of Monday, 11 October 2021

Auteur: Nadia Fotso

Sommet Afrique-France: Nadia Fotso écrit à Macron, voici le contenu de la lettre

Christelle Nadia Fotso Christelle Nadia Fotso

Nadia Fotso a écrit une lettre à Emmanuel Macron. Dans la lettre que la rédaction de CamerounWeb vous propose, la fille de feu Victor Fotso demande au président de la France de supprimer la rencontre Afrique-France organisée vendredi dernier à Montpellier. Nadia Fotso profite de sa lettre pour parler du "Njitapage", de son père au chef de l'Etat Français.

---

"Je n'ai pas pu regarder le Nouveau Sommet Afrique-France...malaise, incompréhensions et je l'avoue de la colère. Je pensais à mon père et au fait qu'il est mort sans un geste, sans un signe de la France et sans qu'il n'y ait la moindre indignation sur les abominations de sa fin de vie qui sont pourtant illégales en France même pour l'Hôpital Américain de Paris !

J'ai écrit au Président Macron pour lui demander en des termes très personnels comment il est possible pour lui de se rendre au Tchad pour l'enterrement d'un dictateur en légitimant un coup d'état sans s'émouvoir du fait qu'une légende africaine meurt à Neuilly à l'Hôpital Américain de Paris comme un petit nègre et d'affirmer vouloir que la France accepte sa part d'Africanité ? Le njitapage est un crime contre l'humanité !

Bien que je pense qu'il faut cancel le Nouveau Sommet Afrique France, je tiens à féliciter tous ceux qui ont pu discuter de l'Afrique et des Africains à Montpellier avec Papa Emma et Tonton Achille qui sont tous deux en plus d'être intelligents, beaux, gentils et diablement sympathiques !

Cancel le Nouveau Sommet Afrique-France

Monsieur le Président, Cher Emmanuel Macron,

Parce que presque malgré moi, le Nouveau Sommet Afrique France de Montpellier m'a heurtée, je vous fais un petit mot amical pour l'expliquer. En effet, depuis la fin de vie abominable de Victor Fotso, je m'évertue d'économiser mes indignations. Toutefois, Monsieur le Président, vous avez réussi l'incroyable en rendant la centriste universaliste que je suis woke.

Oui devant le spectacle affligeant et inutile d' Africains ou de personne originaires du vieux continent exposés avec une bonne conscience et un sentimentalisme mail, je me suis sentie profondément Algérienne. Moi qui ai tant de mal avec l'Africanité et qui m'enorgueillis de ses parts de francité et d'américanité, j'ai compris la douleur qu'on peut ressentir face au fait d'être invisible pour une nation qu'on souhaiterait sinon maternelle mais bienveillante parce qu'elle qui ne sait que politiser, essentialiser et militarisé ses diversités en mentant à sa mémoire pour purifier son histoire. Monsieur Macron, vous agissez comme si l'Afrique est un pays qui n'existe que dans le regard de la France qu'elle attend désespérément pour se projeter, progresser et se démocratiser.

Voyez-vous, Monsieur le Président, votre erreur est de sentimentaliser pour justifier des politiques africaines qui ne sont que le reflet des réalités françaises qui sont presque totalement détachées de celles du jeune du continent.

Il est enfin temps que la France cesse de camoufler sa prédation ou juste sa défense absolue de gains court-termismes par un compassionnisme qui lui donne bon conscience en la rassurant sur sa supériorité mais en dévaluant sa francité. En effet, la seule vraie question n'est pour votre pays d'accepter sa part d'Africanité mais de respecter ses propres valeurs dans les pays africains plutôt que d'être un moteur d'ensauvagement en faisant de la realpolitik abominablement.

La France a le droit de servir ses intérêts en Afrique comme partout dans le monde mais elle doit cesser de faire de cette exploitation parfois lamentable une preuve d'amour. Dans les relations abusives, le sujet n'est jamais les sentiments, leur couleur ou leur intensité mais le pouvoir. A Montpellier, Monsieur le Président vous étiez dans un rôle de mâle dominant qui fait la démonstration de sa supériorité en écouter sans véritablement échanger et changer pour ne jamais laisser sa créature et ses enfants lui échapper et s'émanciper.

Puis, j'ai pensé à Victor Fotso et ce combat que je suis condamnée à mener aux Etats-Unis pour l'honneur d'une légende africaine décédée en France sans aucune reconnaissance publique, Afin de ne pas m'effondrer devant tant d'humanisme abstrait et de paternalisme désuet, j'ai pensé à mon père et ce que votre silence violent suite à son décès dit du Cameroun, de l'Afrique, de la France, des Camerounais, des Africains et des Français.

Monsieur Macron, vous avez trouvé le temps d'aller au Tchad à l'enterrement d'Idriss Déby et de légitimer un coup d'état en montrant ainsi ce que vous estimiez être le plus important en France et chez les Africains : une défense farouche et même obscurantiste de votre pouvoir. Cependant, vous n'avez pas trouvé une seconde pour Victor Fotso, lui rendre hommage ou au moins vous informer sur les circonstances de son décès en vous émouvant du fait que le plus vieux maire d'Afrique et de la Francophonie puisse mourir à Neuilly comme un petit nègre à l'Hôpital Américain de Paris. Ce choix, Monsieur le Président dit ce que Montpellier et vos paroles sucrées ne masquent pas mais confirment : l'Africanité n'est acceptable et valorisée que lorsqu'elle se soumet à la Francité.

Je vous reproche, Monsieur Macron, tout simplement de ne pas penser l'Afrique. En dépit de votre intelligence, votre talent et votre audace incontestable et incontesté, sur ce sujet, vous êtes passéiste et conservateur puisque vous semblez croire qu'il est possible de parler à tous les africains de la même manière depuis la France en étant en conflit avec l'Algérie et en occultant le sang de trop d'Africains dont Victor Fotso. Avec humilité, je vous conseillerais de cancel le Nouveau Sommet France Afrique en faisant des sommets avec des pays africains chez eux pour cesser d'être au centre de tout.

L'histoire africaine tout comme l'avenir n'est pas français et ce ne sera pas à vous de choisir ceux qui l'écriront en osant lorsque cela sera nécessaire de déplaire ou d'ignorer la France pour lui montrer que les pays africains aussi ont des intérêts distincts et divers qui n'ont rien avoir avec les vôtres.
Oui, il était habile, voir utile de faire venir Achille Mbembe à Montpellier mais ce fut un honneur et un plaisir trop personnels pour être conséquents. Aucun individu ne peut faire oublier le bruit et les odeurs non seulement de l'histoire de la France en Afrique mais de sa présente campagne présidentielle qui se centre encore une fois sur l'assimilation et la possibilité de renvoyer tels des déchets des descendants d'Afrique lorsqu'ils sont toxiques ou juste trop bruyants comme si leur adoption et leur intégration était toujours temporelles et conditionnelles.

Certes, il existe encore beaucoup trop des coloniaux nous ne sommes plus au temps des colonies où la lumière vient de Rois soleils et de leurs commis. Parce que vous êtes de ma génération, je conclurais en vous disant que le Nouveau Sommet Afrique France est une fausse bonne idée trop tapageuse et pas suffisamment ancrée en terres africaines pour être fructueuse. Elle expose l'incapacité de la France et de ses dirigeants d'accepter ce qu'ils ont été et ce qu'ils sont : des prédateurs qui se veulent gentilshommes.

Il est grand temps, Emmanuel Macron pour la France d'arrêter d'aimer l'Afrique comme un garçon obèse aime les gâteaux et qui attend des applaudissements lorsqu'il annonce pour la énième fois qu'il se met au régime. Comme je le crois beaucoup d'Africains, j'échangerais sans aucune hésitation votre compassion p et une invitation à tout prochain sommet contre une égalité respectueuse et respectée et votre venue dans ces Afriques dans lesquelles les Français ne vont quasiment pas parce qu'elle n'est pas bankable et exportable afin d'échanger avec ces Africains qui n'obtiendront jamais de visa Schengen".