Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 06Article 627097

Opinions of Saturday, 6 November 2021

Auteur: Iyo Gogo

Scandale homos3xuel de Gaëlle Enganamouit: le nom de Maurice Kamto (encore) cité ?

Toutes les diffamtions contre Kamto sont entrain de tomber une à une play videoToutes les diffamtions contre Kamto sont entrain de tomber une à une

Le scandale homosexuel qui secoue le Cameroun depuis cette fin de semaine conduit les partisans du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) à s'interroger sur les "diffamations" dont a été victime leur leader, le Prof Maurice Kamto.

Dans une réflexion publiée sur le scandale de sextape impliquant Gaëlle Enganamouit, Iyo Gogo, militante du MRC au sein de la diaspora camerounaise en Europe, estime qu'à travers cette affaire, toutes les diffamations contre Kamto sont en train de tomber une à une.

La rédaction de CamerounWeb vous propose ci-dessous, l'intégralité de la réflexion

Je suis toujours à la fois amusée et triste par la façon dont les Camerounais défendant Paul Biya le (soit disant Nationaliste-Panafricaniste) s'imaginent faire du mal au Président Elu Maurice Kamto.

Toutes les diffamations ont été utilisées :
- Kamto, détourneur de fonds publics;
- Kamto, pion de l'Occident;
- Kamto, Ouattara du Cameroun, Parrain des Ambazoniens et Boko Haram avec Marafa Hamidou Yaya et Mebara Atangana;
- Kamto, ethno-faschiste suprématiste Bamiléké;
- Kamto, pionnier et parrain de l'homosexualité et de la pédophilie dans tout le Directoire du MRC.

En vérité, les supporters officiels (RDPC) ou cachés (PCRN et autres partis d'opposition) ont le talent d'utiliser leurs laideurs morales pour tenter d'assassiner ceux qui ne partagent pas leurs idées pour un pourrissement du Cameroun.

J'ai vu Mme Enganamouit, aujourd'hui Bi/Homosexuelle avérée invitée d'honneur du SGPR, Ferdinand Ngoh Ngoh lors de la tournée nationale d'inspection des Stades de la CAN. Elle était aux côtés de Philip Mbarga Mboa qu'Amougou Belinga, Pdg de Vision 4 en personne avait, en 2006, vendu comme homosexuel et Pédéraste notoire, si bien que c'est feu patriarche Onambele Zibi qui avait dû séparer la bagarre entre les deux.

Loin de me préoccuper de la sexualité (évidente) de certaines "stars" du Cameroun, Eto'o fils et Clinton Njie étant des partouzards bien connus, sans oublier Coco Emilia et la journaliste Bodiong qui sont des bisexuelles assumées... Je veux surtout mettre en avant le fait que le scandale sur la sextape de Mlle Enganamouït démontre bel et bien que les ennemis et adversaires de Maurice Kamto sont dans la divagation et la mauvaise foi, et à la fois de grands homophiles et homophobes.

Leur (de)raisonnement varie en fonction de l'intérêt et l'ennemi du moment, qui subit le package des diffamations citées plus haut.

Du fait de la sympathie de Maître Alice Nkom pour Maurice Kamto, on a tout fait de coller à Maurice Kamto une homosexualité cachée, un violeur de petits garçons. IMAGINEZ un seul instant, dans le Directoire du MRC ou les Délégations du Président élu ou de ses alliés un membre du MRC (même pas Maurice Kamto) apparaissant visage ouvert dans une sextape!

Je n'ai jamais vu ou entendu une figure officielle ou un militant du MRC faire du chantage ou des pressions sexuelles sur les adversaires ou ennemis de Maurice Kamto, ce qui est tout le contraire chez les autres.

En voyant la vitesse de diffusion des vidéos intimes de Gaëlle Enganamouït, il est désolant de voir à quel point les RDPCISTES et leurs alliés ouverts ou cachés utilisent la vie privée (y compris de leurs gens) pour régler les comptes politiques : Laurent Esso et Belinga Amougou par le Top 50 des Homosexuels pour dégommer les rivaux politiques, Eto'o Fils vs Belinga Eboutou par le cas Nathalie Nkoah; Nyamding Messanga et la prétention d'avoir la vidéo homosexuelle de Maurice Kamto, ce que Sismondi Barlev Bidjoka et Fritz Messey du PCRN ont relayé; Assassinat de l'évêque Benoit Mballa qui cachait une scandale de réseau de pédophiles avec les très hautes personnalités de la Présidence; Diffamation de Mirabelle Lingom pour fragiliser Paul Chouta, vue comme pro-Kamto. Et aujourd'hui, assassinat social de Gaëlle Enganamouït pour fragiliser Eto'o Fils face à M. Njoya de la Fécafoot.

Je veux conclure en invitant mes Camarades de Parti, et ceux qui hésitent encore à nous joindre à ne plus se laisser affecter et distraire par les délires, médisances contre Maurice Kamto.

Restez tranquilles : Toutes les diffamations contre Kamto sont en train de tomber une à une. Et la proximité de Gaëlle Enganamouït avec les pontes du régime RDPC, "propriétaires" de "l'homosexualité industrielle" dixit Serge Aimé Bikoi, à défaut de renseigner sur leur sexualité, renseigne sur leurs hypocrisies que les défenseurs panafricons du "Paul Biya nationaliste" ont certainement honte aujourd'hui de dénoncer! Qu'ils parlent donc, on voit!