Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 11Article 627973

Opinions of Thursday, 11 November 2021

Auteur: BORIS BERTOLT

Scandale à Etoudi: la femme de Ferdinand Ngoh Ngoh citée dans une affaire de vol

Le jeune restaurateur lui répond qu’il voulait rentrer en possession de son matériel Le jeune restaurateur lui répond qu’il voulait rentrer en possession de son matériel

C'est un nouveau scandale qui secoue la présidence de la République camerounais. Rapporté par le lanceur d'alertes Boris Bertolt, il s'agit d’un jeune restaurateur traiteur installé dans la ville de Yaoundé qui accuse la femme du secrétaire général de la présidence, Céline Ngoh Ngoh et l'épouse du chef du protocole adjoint de Paul Biya, Mme Bina Bidoung Hortense, d'avoir volé son matériel de restauration.

La rédaction de CamerounWeb vous propose, ci-dessous, le récit de Boris Bertolt

C’est l’histoire d’un jeune restaurateur traiteur installé dans la ville de Yaoundé où il exerce. Une histoire de braquage du matériel de restauration par deux femmes, d’hommes les plus influents au Cameroun.

Au mois de décembre 2016, il reçoit un appel de Mme Bina Bidoung Hortense, femme du chef du protocole adjoint de la présidence de la République, pour une prestation en urgence.

Une fois rendu chez elle, elle l’informe qu’il devait faire les repas au compte des chefs d'États de la sous-région qui devaient se réunir en sommet extraordinaire de la CEMAC ces jours-là au Cameroun Du 22 au 23 Décembre 2016.

Elle lui dit qu’il doit faire une prestation au domicile de fonction du secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand NGOH NGOH sis derrière usine Bastos. C'est ainsi qu’il se rend à Bastos avec ses équipes.

Ils seront reçus par Mme Céline Ngoh Ngoh qui Donne plus de détails sur Le contrat. Il doit donc mobiliser son matériel de travail pour la circonstance ainsi que du personnel d'appuis pour les besoins.

Le volet de la restauration en petit déjeuner, Déjeuner et Dîner durant la présence des hôtes au Cameroun.

Au terme de sa prestation, Mme Ngoh Ngoh sollicite le nouveau restaurateur pour l'élaboration du repas du réveillon de Noël dans leur domicile à Nyom près de Yaoundé.

Elle chargera de nouveau Mme Bina de ramener le jeune restaurateur chez elle le 24 décembre matin pour qu’il soit ensuite conduit à Nyom pour sa prestation. C'est ainsi que tout le matériel amené quelques jours plutôt sera acheminé a Nyom.

Grande est sa surprise le lendemain de se retrouver chez Mme Bina le 24 décembre comme convenu et de se retrouver à passer toute la journée chez elle sans avoir d'information sur ce qui se passe. Mme Bina finira par lui dire que Mme Ngoh Ngoh ne l'a pas pris au téléphone de la journée.

C'est ainsi qu'après les fêtes, notre jeune restaurateur essaie de récupérer son matériel, et se rend compte que Mme Bina ne donne pas de réponse précise or elle et son amie ont confisqué le matériel du jeune restaurateur.

Quelques temps après,Mme Ngoh Ngoh le fait appeler et il se retrouve chez elle avec ses collaborateurs avec il a fait la prestation chez elle, et elle lui dit qu'elle l’a appelé parce que Mme Bina lui a dit qu’il avait porté plainte dans un commissariat pour son matériel et aimerait savoir ce qu'il en est.

Le jeune restaurateur lui répond qu’il voulait rentrer en possession de son matériel. Mme Ngoh Ngoh dit sur le champ avoir payé pour la prestation et que comme il n’avait pas fait la prestation, elle avait confisqué son matériel.

Et au restaurateur de lui dire qu’il n'en savait rien, et que Mme Bina ne lui avait rien dit de tel et qu’il avait passé toute la journée chez elle à attendre.

C'est ainsi que son matériel est resté coincé jusqu'à aujourd'hui.
Toutes les démarches pour le récupérer sont restées vaines. Céline NGOH NGOH, la femme de Ferdinand NGOH NGOH et Mme Bina Bidoung, épouse du chef du protocole adjoint de Paul Biya ont donc volé un matériel de restauration.

Quel pays mon Dieu.