Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 16Article 628537

Opinions of Tuesday, 16 November 2021

Auteur: Chance Lion

'Séverin Tchounkeu a de nombreux contrats de communication avec des ministres'

Je suis toujours à la recherche d'un homme d'affaires qui s'est fait seul Je suis toujours à la recherche d'un homme d'affaires qui s'est fait seul

L'affaire des deux milliards de francs CFA octroyés à Jean Pierre Amougou Belinga par le ministre Louis Paul Motaze met en lumière les relations obscures qui existent entre certains hommes d'affaires camerounais et les hautes autorités du pays. Comme Amougou Belinga, d'autres personnalités comme le PDG d'Equinoxe télévision ont été citées. Ce dernier, par l'intermédiaire de Cédric Noufélé a tenté de se dédouaner. Une position que dément l'activiste Chance Lion qui renchérit avec d'autre révélations Séverin Tchounkeu.

La rédaction de CamerounWeb vous propose ci-dessous les révélations de Chance Lion

Séverin Tchounkeu est né le 1er janvier 1963 est connu comme PDG et propriétaire du quotidien La Nouvelle Expression, de la chaîne de télévision Equinoxe Télévision et de la Radio Équinoxe, trois organes d’informations basées à Douala.

Avec un décret de 2000, libéralisant l’audiovisuel, il crée la chaîne de télévision, Equinoxe Télévision, une des principales chaînes de télévision privées du Cameroun, et la Radio Equinoxe, l’une des radios privées de Douala.

En 2015 il est nommé par le ministre Issa Tchiroma Bakary Président de la Commission de délivrance de la carte de presse. Carte de Presse sans laquelle il devient en principe impossible d'exercer le métier de journaliste au Cameroun. C'est lui qui décide qui est journaliste au Cameroun. Pourquoi ne démissionne-t-il pas??

Depuis le début d'année, Cédric Noufele, Edmond Kamguia et Ottou serges alain roulent en voiture. C'est « Kameteau » qui le leur a fait cadeau pour avoir bien défendu médiatiquement l'opération survivalgate, opération au cœur de laquelle des centaines de millions ont été distrait par « Kameteau » et son complice Djoko.

Séverin Tchounkeu a de nombreux contrats de communication avec des ministres et directeurs notamment avec le ministère des travaux publics, Camrail et autres...

Je suis toujours à la recherche d'un homme d'affaires qui s'est fait seul, sans le soutien, l'aide, l'assistance et surtout l'argent de l'Etat du Cameroun.


FINANCEMENT OCCULTE DE CERTAINS MEDIAS : CEDRICK NOUFELE VOLE AU SECOURS D’EQUINOXE

Une affaire de financement occulte a éclaboussé certains médias camerounais cette fin de semaine. Des révélations, avec des documents à l’appui, ont fait état de ce que la Présidence de la République camerounaise met des fonds, estimés à des milliards, à disposition de certains groupes de presse notamment du groupe Anecdote. Après ses révélations, le journaliste Albin Njilo, est revenu à la charge en indiquant que Vision4, Equinoxe et plein d'autres télévisions n'ayant pas forcément de mêmes lignes éditoriales reçoivent souvent des financements de la part de l'Etat camerounais, en dehors de l'aide de l'Etat à la presse. L’homme de média qui soutient cette idée informe que le gouvernement camerounais procède de la même manière avec plusieurs entreprises de notre landerneau médiatique.

Cette information n’est pas du goût de certains qui ont voulu apporté un démenti formel. Cédric Noufelé est sorti de sa réserve pour défendre sa maison. « Équinoxe et la nouvelle expression n’ont jamais reçu de subvention de l’Etat depuis leur création », a-t-il déclaré. Une sortie bien curieuse que ce dernier assume.

Ce qui est sûr, d’autres révélations risquent de sortir dans les jours à venir. Si d’aventure d’autres document sortent et prouvent le contraire de ce que Cedrick Noufelé, rédacteur en chef d'Équinoxe soutient aujourd’hui, cela risque d’être un cinglant désaveu pour lui.

Pour rappel, des documents qui circulent sur la toile depuis quelques jours montrent que l’Etat du Cameroun, via une dotation de Louis Paul Motaze quand il était ministre de l’Economie de la planification et de l’aménagement du territoire a accordé un financement de près de deux milliards à la chaîne de télévision privée Vision 4, émettant depuis Yaoundé au Cameroun.