Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 08Article 627325

Opinions of Monday, 8 November 2021

Auteur: Bertin Metsengue

Révélations: Tibor Nagy, instigateur de la crise post -Électorale de 1992 au Cameroun !

Tibor Nagy Tibor Nagy

Le journaliste Bertin Metsengue dans la tribune ci-dessous fait de graves révélations sur le diplomate américain Tibor Nagy, qui s'implique depuis fort longtemps dans la politique au Cameroun. Il remonte le temps avec la crise post -Électorale de 1992 et cite le nom de l'Américain d'être l'instigateur de cette crise politique qui a failli renverser Paul Biya. Il réitère dit-il les mêmes stratégies avec la crise anglophone et indique qu'il est le soutien des terroristes amba.


Alors ,le 39ème anniversaire du Renouveau battait son plein au pays de Paul Biya et partout où se trouve les camerounais dans le monde , voici que Tibor Nagy ancien sous Secrétaire américain aux affaires africaines sous l'administration Trump choisit pour faire des révélations sur la crise post Électorale de 1992. Au vu de ce qui précède, ne peut on pas croire que l'administration Trump a été un soutien pour la déstabilisation avortée du Cameroun après la dernière élection présidentielle ?

Tibor, le manipulateur !
" Ainsi, le Président camerounais Biya celebre aujourd'hui sa 38ème année au pouvoir. J'espère que je serai toujours là quand l'histoire examinera de près les élections de 1992. J'y étais et le Rapport du NDI est toujours intéressant à lire . " Tibor Nagy ancien sous-Secrétaire américain. Ces propos de cet ancien collaborateur de Trump ont tenté de manipuler l'opinion camerounaise ce 06 Novembre en surfant sur une fausse polémique que les autorités consulaires américaines de l'époque à Yaoundé avait créé pour mettre le Cameroun à feu et à sang. Tibor Nagy était parmis ces dangereux personnages qui ont failli faire basculer le Cameroun dans le chaos.

Ils ont profité de l'écart assez restreint qui existait entre Paul Biya du RDPC et son suivant John Fru Ndi du SDF. 1 185 466 de suffrage valablement exprimé pour Paul Biya , soit 40% ; 1 066 602 voix pour John Fru Ndi soit 36% et 569 887 pour Bello Bouba de L'UNDP Soit 19,2%. Mais Tibor Nagy a réussi à monter un faux rapport visant à faire croire à l'époque le contraire. Ce qui a amené les partisans du SDF qui étaient tout aussi important que ceux du RDPC car il n'existait qu'un léger écart de 100 mille voix. Le tact des autorités Camerounaises et la classe politique a fini par éventrer ce vil complot américain. Le pays était finalement sorti plus fort au terme de la tripartite ayant débouché sur la constitution de 1996.

2018 , Tibor revient à la charge !
L'on a souvent fait la querelle au régime de Yaoundé de travailler avec les mêmes gens. Pourtant le pays par Excellence qui ne renouvelle presque pas son Etablishment est bien les Usa . Pour cause , même Donald Trump est sorti de nul part ce qui a d'ailleurs surpris les seigneurs du monde , il a choisi de faire avec les mêmes. Voilà pourquoi, il est allé chercher un ancien chargé d'affaires des années 1990 au Cameroun pour le nommer Sous Secrétaire américain en charge des affaires Africaines. Tibor Nagy était donc revenir pour finir ce qu'il avait commencé. À savoir créer le chaos au pays de Paul Biya et le débarquer par des mécanismes insurrectionnels et anticonstitutionnels. Le coup d'envoi était donné en Mai 2018 , lorsque l'ambassadeur américain au sortir d'une audience avec le chef de l'Etat camerounais Paul Biya déclarait devant les médias avoir souhaité que Paul Biya renonce à se présenter à nouveau à l'élection présidentielle.

Péter Ballerin a reçu la riposte des patriotes qui lui ont demandé de se mêler de ses " oignons" . Commençait donc à nouveau une vaste instrumentalisation et manipulation de l'opinion. Au soir du 07 Octobre 2018, les acteurs du Chao avait déjà mis en orbite leur cheval de guerre. Maurice Kamto President du Directoire du MRC. Le 08 Octobre 2018 , un.jour après la fin du scrutin, s'était déclaré vainqueur. Alors même que celui-ci n'avait pas encore reçu les résultats compilés de la quasitotalite des 10 régions. De plus ce parti avait été incapable de présenter 1 scrutateur par bureau de vote dans les 25000 bureaux du pays. Attendus que le peuple camerounais sorte , Rien . Que le gouvernement réagisse par la force, rien . Les autorités camerounaises et la commission indépendante de vote ont continué sereinement à procéder aux opérations de dépouillement et de consolidation des votes. Jusqu'au contentieux Post électoral qui a été retransmis en direct dans la chaine nationale CRTV montrant toute la transparence de la dite élection. Tout honte bu Tibor Nagy va se rétracter et les USA seront les premiers à adresser un message de félicitations au peuple camerounais.

Les Terroristes Amba et leur soutien Nagy !
Le président Donald Trump aura été un président aimé par le Cameroun mais avait fait un mauvais casting concernant les questions africaines. La nomination du sulfureux personnage Nagy a été une erreur grave . Voilà un homme qui vit dans un pays où toute idée de secession est réprimé de la façon la plus violente possible mais vient soutenir les sécessionnistes et séparatistes ayant des démarches terroristes. À plusieurs reprises, cet ennemi du Cameroun a voulu inscrire la question de la crise anglophone au conseil de sécurité à l'idée de négocier des forces étrangères pour acter la secession. Seulement ce sophiste de la diplomatie a croiser plus fort que lui Paul Biya qui a réduit ses puériles intentions à un cuisant échec . Une fois de plus , le cow boys américain venait de rater sa chance de voir le Cameroun sombrer dans le chaos à cause d'un homme Paul Biya. Il est donc désormais résigné à s'exprimer à travers ses vulgaires tweets.