Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 01Article 626128

Opinions of Monday, 1 November 2021

Auteur: Helen Helvesia

Réunion du Canada sur le NOSO: 'Tapang Ivo ne veut pas la fin de la guerre sécessionniste'

Tapang Ivo Tapang Ivo

L'anglophone Tapang Ivo multiplie les directs facebook pour s'insurger de la ténue d'une réunion crise sur le Noso afin de trouver une solution à la crise qui dure plus de 4 ans déjà. A l'en croire, les anglophones ne sont pas encore prêts à dialoguer une sortie de crise au NOSO. " Arrêtez et armez-vous". Une déclaration qui a amené son compatriote Helen Helvesia a clarifié la situation au Canada tout en expliquant le bien fondé de la rencontre du Canada.



Il est clair pour nous pourquoi certaines personnes disent que certains d'entre vous dans la diaspora et d'autres dans le gouvernement camerounais ne veulent pas que la guerre se termine, et nous voudrons aujourd'hui aborder ce problème.

Je me fiche de savoir comment vous voulez que la négociation ou le règlement de la guerre se déroule. une chose que nous devons savoir c'est que même si nous allons enfin à la table des négociations, vous seriez certainement assis sur la table avec le Cameroun que nous le voulions ou non car la négociation est entre deux parties en conflit et dans ce cas nous avons la République du C ameroon et sud Camerounais-ambazonie.

Si vous ne pouvez pas accepter de vous asseoir sur la table avec le syndicaliste camerounais pour le fédéraliste ou le gouvernement cameron alors certainement nous n'aurons jamais de négociation qui mettrait fin à la guerre dans le sud du Cameroun.
Tout d'abord, nous sur cette plate-forme devons faire clairement comprendre ces points et c'est ce que nous pensons ici.

Nous aimerons poser une question à cet homme ou quelques questions.
J'espère que vous savez que des gens meurent pendant que vous exhibez votre nouvelle voiture, vos fiançailles, votre fils à l'école alors que vous savez que d'autres ne vont pas
J'espère que vous savez que nous avons perdu plus de 20.000 âmes dans cette guerre et que vous êtes toujours en vie et n'avez jamais ressenti la chaleur que notre peuple est confronté quotidiennement ?

Avant de dire que nous ne sommes pas prêts ou mûrs pour le dialogue. Je voudrais que tu nous dises quand nous serons mûrs, est-ce que ce sera quand tout le monde sera mort pour que tu puisses. Retour à la maison et dialoguer ? Je pense qu'il est grand temps pour tout le monde de chercher les moyens pour que la tuerie se termine par la négociation.

On ne fuit pas quand on est appelé en temps de conflit. Vous devez y aller, expliquez clairement vos points à celui qui a besoin d'entendre qui vous invite, si vous êtes appelé par une personne qui vous appelle en rapport avec le problème que vous avez alors c'est une obligation et un droit pour vous de rencontrer la personne parler avec une personne et Dites à la personne ce que vous voulez pour que les choses avancent.

Ne donnez pas l'impression à la communauté internationale que nous, peuple du sud du Cameroun, ne voulons pas que la guerre se termine mais nous devons présenter ce que nous voulons à tout moment qu'on nous le demande.

Une chose que je voudrais que tout le monde comprenne, c'est que vous ne pouvez pas bien dormir, bien manger, faire vos activités quotidiennes, aller travailler normalement et ne ressentez pas pour les gens pour qui vous prétendez vous battre. Si vous ressentez vraiment les pangs du peuple, assurez-vous de tout faire pour les empêcher d'être tués. Et cela ne veut pas dire que vous avez compromis ou que vous ne voulez pas la liberté du peuple,

J'encourage tous les dirigeants à parler avec n'importe qui pour le bien-être de notre peuple et pour mettre fin à cette guerre.