Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 07 24Article 443984

Opinions of Tuesday, 24 July 2018

Journaliste: Michel Biem Tong

Quand le gouvernement camerounais s'adonne aux fakes news


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Je viens de lire sur cette page le bilan de l’armée camerounaise dans Le Lebialem qui fait état entre autres de « 75 terroristes neutralisés (donc leader Field Marshal):

- 15 arrêtés (d’autres parlent de plus de 165, qui croire finalement ?ndlr) - plusieurs armes saisies donc des Ak 47, des fusils de chasse, poignards
- munitions,etc » à l’issue d’une opération menée par « une petite unité » de l’armée camerounaise.

LIRE AUSSI: Brouille au RDPC: ce que cache le soutien du « G20 » à Biya


Nous n’avons rien contre nos forces de défense qui ont toute la latitude de défendre le territoire (si tant est que le Southern Cameroon est un territoire de la République du Cameroun) et ses populations. C’est leur job. Mais vérification faite, aucun cas n’est fait de cet « exploit » même au sein de la hiérarchie militaire. Même dans les milieux indépendantistes, on n’en fait nullement mention.

LIRE AUSSI: Sérail: visite guidée sous haute sécurité dans les antres du Palais d'Etoudi

On ne peut qu’en conclure que ce bilan est tout simplement faux car dans une opération comme celle-ci, on donne le nom de l’unité qui a mené l’opération, à quelle heure elle a eu lieu et dans quelle localité précise du département du Lebialem l’opération est censée avoir réussie et si possible, on l’illustre par des photos ou des vidéos.

Rappelons que depuis le 22 juillet dernier, 6 hélicoptères et 4 drones sillonne le département du Lebialem. On ne gagne pas une guerre avec des fake news mais avec des faits réels.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter