Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 16Article 628690

Opinions of Tuesday, 16 November 2021

Auteur: ABK Radio

'Pour s’être jouée d’elle, ma copine avorte l’enfant et le dépose devant ma porte dans un seau'

'Je ferai tout pour la faire coffrer' 'Je ferai tout pour la faire coffrer'

Ce qui peut paraître surréaliste est l'histoire d'un jeune musicien de 26 ans et de sa copine. Cette dernière sortait aussi avec un ami de son fiancé. Tombée enceinte elle n'a pas su l'auteur de la grossesse. Ceci l'a poussé à commettre l'irréparable.

Ci-dessous, l'intégralité de l'histtoire

Salut la famille, je suis un homme qui vit quelque chose de terrible et de traumatisant. Moi je fais la musique et je n’ai pas toujours eu une vie facile. Très émancipé, j’ai quitté la maison de mes parents très tôt pour me battre. Et vous-même vous connaissez comment c’est difficile d’émerger dans ce métier. Obligé de faire les cabarets toutes les nuits pour survivre sans compter les rivalités de mes collègues.

C’est dans ce contexte que j’ai connu ma copine qui a 28 ans aujourd’hui et moi 26. À force de se fréquenter, j’ai commencé à éprouver des sentiments pour elle parce que ce qu’elle vivait était pire que ABK moi surtout pour une femme. Elle était aussi interprète. Un matin vers 6h30, elle est venue frapper à ma porte. Quand j’ouvre, je la vois avec un sac à dos et un sac de voyage en main, je l’ai fait entrer, elle s’est mise à pleurer en me disant qu’on l'a chassé de chez elle, éprise de pitié, je l’ai laissé là pour ce jour-là.

Quand je suis rentrée le soir, j’ai échangé avec elle, je lui ai dit qu’elle ne peut pas vivre avec moi parce que j’héberge régulièrement des amis et parfois vraiment l’atmosphère est très masculine et le cadre ne sera pas bon ABK pour elle. Elle m’a dit que ça ne la dérangeait pas tout ce qu’elle veut c’est un toit.

J’ai tout fait pour la dissuader, mais rien. Finalement je l’ai laissé. Je n’ai pas non plus voulu frustrer mes amis en leur interdisant de venir ce sont mes frères, donc j’ai laissé la situation. Mais tous savaient que c’était ma copine.

Cependant j’ai un ami qui lui n’est pas dans la ville et chaque fois qu’il venait, on passait du temps ensemble soit dans mon petit studio ou au cabaret et parfois dans les snacks. Donc apparemment, il connaissait la fille avant moi, il couchait avec elle à chacun de ses séjours ici et quand l’occasion se présentait mais rien de sérieux. Quand il a trouvé la fille chez moi, elle lui a dit qu’elle sort avec moi et que je ne dois pas le faire savoir à mon ami si je veux qu’on continue ensemble. Il est venu me demander, je lui aie dit que elle et moi nous sommes ensembles.

Mon ami m’a raconté tout dans les détails et il m’a dit que c’est un faux way, excusez-moi pour le langage mais c’est comme ça que nous on s’exprime. La vérité est qu’ils avaient couché ensemble la veille. J’ai eu mal, mais je lui ai dit comme elle veut se jouer de moi, on va se jouer d’elle. Donc j’ai dit à mon ami de faire comme si de rien n’était et on a continué notre vie.

Quand mon pote arrivait dans la ville, il allait avec elle comme d’habitude mais quand on sortait, tout le monde savait que c’était ma copine.

Il y a 6 jour, un soir elle m’annonce qu’elle est enceinte et que ça fait deux mois qu’elle ne voyait pas ses menstrues. Ma réponse l'a choquée. Puisque je savais qu’elle sortait avec mon pote, je lui ai dit ok, si l’enfant est claire de peau, je ferais la layette mais s’il est noir tu te débrouilleras. Elle a toute suite fait le lien. Moi je l’ai laissé là en sortant. J’ai suivi comment elle a murmuré en disant «les imbéciles».

Le soir quand je suis rentré, j’ai trouvé qu’elle était partie avec toutes ses affaires. 2 jours après, le matin quand j’ouvre la porte, je trouve un seau devant ma porte avec un fœtus et un papier dessus «prenez votre enfant». J’ai vomi, j’ai appelé mon pote, parce qu’elle son téléphone était éteint et je n’ai aucune trace d’elle. J’ai fait des photos et je suis décidé de lui rendre la vie difficile.

Je suis allé enterrer le fœtus chez une maman du quartier à qui j’ai raconté cette histoire question pour moi d’avoir au moins un témoin le moment venu.

À l’heure où je vous parle je la recherche activement, mon ami me demande de la laisser avec sa malchance mais moi je ne peux pas pardonner de porter sur moi le sang de cet enfant. Je ne lui ai pas demandé de se faire avorter, je suis mal mais il faut qu’elle paye pour cet enfant.

Je ferai tout pour la faire coffrer, s'il vous plait pensez-vous que ce soit excessif de ma part ? Je veux juste que justice soit faite.

Merci pour vos conseils, suis encore sous le choc.