Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 03 27Article 436167

Opinions of Tuesday, 27 March 2018

Journaliste: Boris Bertolt

Opération Epervier: Théodore Nsangou le DG de l’EDC attendu au TCS

Selon nos informations, le patron d’Électricité du Cameroun va répondre dans les prochains jours devant les enquêteurs du Tribunal Criminel Spécial sur sa gestion de EDC.

Rappelons d’ailleurs que cette enquête du TCS tombe à point à un moment où l’entreprise en charge de la réalisation des barrages de Memvele’e et autres, grands chantiers du chef de l’Etat traverse une importante crise sociale et financière avec des caisses vides.

Avec tous les milliards de Fcfa déboursés et empruntés par l’Etat, EDC est au bord de la faillite. Les salaires sont même menacés désormais, les 15 milliards de capital social libérés par le MNFI ont été entièrement consommés en 4 ans et le barrage manque déjà le carburant d'où la lettre de détresse du DG, Theodore Nsangou de l'autre jour à son PCA MENGOT ARREY.

Aujourd’hui, les Employés de EDC menacent d’entrer en grève. La réalité est que personne ne peut arrêter ces voleurs dans leur boulimie financière. Tenez:
En période de vaches maigres et de crises sociales profondes tirant leur origine de la misère du peuple et de la pauvreté généralisée, comment expliquer l'acquisition, par une entreprise publique, de deux véhicules 4X4 au prix de 198 000 000 F CFA, soit 99 000 000 F CFA par véhicule.

Cela donne, pour 100 fonctionnaires percevant un salaire mensuel de 200 000 F CFA, ENVIRON DIX (10) ANS DE SALAIRES ! A chacun de faire ses propres simulations.

Il est important que Théodore Nsangou s’explique sur l’effondrement d’EDC qui a englouti des centaines de milliards qui seront remboursés par le bas peuple.
Ainsi va la République au moment de l’Opération Terminus.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter