Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 12Article 628114

Opinions of Friday, 12 November 2021

Auteur: Alex Azazou Pazo Mbengue

Obsession sexuelle maladive: 'J'ai surpris mon mari qui sod0mise correctement le boy'

C'est l'histoire d'une femme désespérée C'est l'histoire d'une femme désespérée

C'est l'histoire d'une jeune femme qui est à bout du calvaire qu'elle vit dans son foyer conjugal avec son mari qui tire sur ce qui bouge. Femme ou homme, il fait tout. Sa femme lui a pardonné toutes ces infidlités qui se passent sous son toît.



Je suis Antoinette. J'ai 32ans, mariée et mère de 2 garçons. Je travaille au ministère de l'action sociale. Lorsque j'ai rencontré Yves en année de master, il était aimable, beau, compréhensible et travaillait déjà à la banque.

Je dirai même qu'il m'a aidé en partie à soutenir 2ans après notre rencontre. À notre mariage, c'était tellement beau et je dirai que je n'ai pas de probabilité particulier dans mon foyer. Mais ce que je vis dépasse la particularité
Quand j'étais enceinte, nous avons engagé une domestique de 22 ans pour m'aider dans les tâches ménagères et s'occuper du bébé à mes heures de service. 2 mois après, j'ai surpris mon mari dans la chambre de la fille entrain de faire l'amour et je l'ai renvoyée.

Il a présenté ses excuses et j'ai fait venir par la suite ma petite sœur de 18 ans qui venait d'avoir le bac, parceque ça coïncidait avec les vacances. Le temps de trouver une autre domestique. Il l'a enceinté en l'espace d'un mois. Prise de honte et au nom de ma dignité, j'ai fait avorter la sœur et renvoyer chez les parents qui était à plus de 600km de nous.

Après, j'ai engagé une nounou d'une cinquantaine d'années, pensant avoir la paix du cœur. On dirait que tout allait bien. Une nuit, j'ai cherché mon mari en vain. J'ai ouvert les toilettes et il n'y était pas. Mon sang avait fait un tour.
J'ai marché à pas douces pour regarder par la serrure et je vis Yves qui labourait correctement la dame qui tenait le lit , les fesses ridées en l'air. Je dus rentrée calmement dans ma chambre et verser des larmes.

Je remerciai également cette dernière et pris rapidement un mois de congé pour réfléchir à notre mariage, le temps de m'occuper de mes enfants. Entre temps, il y avait un jeune informaticien au chômage qui venait à la maison laver la voiture et faire certaines petites activités pour nous aider. Il répétait aussi notre fils junior de CP2. Ce mardi, mon mari était en congé de 3 jours. Vers 11h, je suis rentrée précipitamment pour un dossier que j'avais oublié.

Ma surprise, je vis le pantalon de mon mari et son débardeur traînés par terre, une bouteille de vin mousseux à moitié vide à même le sol et des brochettes à peine mangées. C'était clair. Il avait amené une de ses nombreuses maîtresses dans la chambre conjugale. Pendant ce temps, la vieille qui était avec nous était dehors faire les emplettes.

J'entendis des gémissements dans la chambre des invités. Je poussai ma curiosité et ouvris subitement...Mon cher mari sod*misait correctement le petit qui gémissait. J'ai failli vomir....

Après ses forfaits, pour ne pas dire crime, il présente toujours ses excuses et fait semblant de changer en préparant un autre coup, encore pire. Je l'aime beaucoup mais que dois-je faire ? Démissionner pour m'occuper de mes enfants ?
Divorcer? Espérer un changement ? Je suis fatiguée.