Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 12 27Article 634285

Opinions of Monday, 27 December 2021

Auteur: Wilfried Ekanga

'Notre père qui est aux cieux, permet aux biyayistes d’être encore plus irrationnels'

Des militants du RDPC Des militants du RDPC

Dans une tribune publiée il y a quelques heures, l'analyste politique proche du MRC (où il est même conseiller), se moque des militants et des cadres du RDPC, parti présidentiel au pouvoir depuis 1982. Cette publication que la rédaction de CamerounWeb vous propose, fait partie d'une série de publications faites par l'analyste ces dernières semaines.

---


"Notre père qui j’espère es aux cieux
Permets aux biyayistes d’être encore plus irrationnels qu’ils le sont depuis 1982
Les biyayistes estiment que pendant les fêtes (comme pendant la CAN) il faut taire les querelles politiques et se consacrer à la liesse nationale pour l’honneur de notre pays.

Ils disent que même si le droit est écrasé comme du pistache, même si on tue des filles de 4 mois à Muyuka , et même si des prisonniers politiques ont passé la Noël derrière les grilles sans qu’on ne sache pourquoi ils ont été arrêtés, on doit faire une pause et profiter d’abord de la période de fêtes et de la grande messe du football.

Dès qu’ils voient Maurice Kamto avec un t-shirt noir inquiétant. Ils l’accusent d’être un « antipatriote » qui veut salir l’image du pays. Il y a même un ancien feyman trois fois repris de justice qui lui promis le « tsunami ».

Il paraît qu’on on ne fait pas la politique tous les jours. Il paraît que de temps en temps il faut faire un break.

On est bien d’accord à ce niveau. Sauf que le souci avec ces étranges individus, c’est que quand on décide de faire le fameux « break » et d’oublier la politique pendant deux minutes, ils nous accusent d’abandonner nos prisonniers et de vivre notre vie comme si de rien n’était.

Oui oui, ils disent que pendant que nous on se balade en Europe ou pendant que Maurice Kamto fait ses voyages, « les enfants des gens » sont privés de liberté. Il paraît que Kamto les a trompés et a gâché leur vie pendant qu’il jouit de la sienne.

Ils sont d’ailleurs déjà prêts à accuser Kamto de vouloir «saboter la CAN» si jamais il garde son t-shirt noir qui incite à la libération des détenus, mais en même temps de l’accuser d’être un «charlatan politique» s’il décide de ne rien faire et de suivre les matches de la compétition tranquillement chez lui comme tout le monde.

Comme on peut le constater, on a affaire à un raisonnement bancal proche de la paralysie mentale. Les biyayistes incarnent le meilleur produit que la nature a su créer en matière d’hérésie argumentative et de non-sens. Ils sont capables de reprocher au soleil d’avoir été absent pendant la nuit.


Ils n’ont qu’une seule logique : la logique wamakoulienne.
Alors notre père qui j’espère es aux cieux
Reste vigilant. Sinon ils vont te demander pourquoi tu as tapé dos à Joseph… tout en allant quand même à la messe du 25 décembre.


(Bon, je fais quoi? Je vous parle de Bibou Nissack malgré la fête, ou je l’abandonne à son sort et je dévore ma table en silence, puisque c’est la fête?)