Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 12 14Article 632917

Opinions of Tuesday, 14 December 2021

Auteur: Auréole Tchoumi

'Njoya Moussa est un de ces nombreux clients des médias qui n'ont rien d'autre à faire'

Auréole Tchoumi Auréole Tchoumi

Auréole Tchoumi ne partage pas la lecture que fait Moussa Njoya de l'élection de Samuel Eto'o à la tête de la Fécafoot. L'ancien communicant du MRC n'accepte pas non plus les propos du politologue sur Jean Bruno Tagne. Dans une tribune publiée ce mardi 14 décembre, Auréole Tchoumi crache ses vérités à Moussa Njoya.

Ci-dessous, la tribune d'Auréole Tchoumi

---

"Dans une vidéo abondamment relayée sur la toile, on aperçoit Njoya Moussa, vilipender Jean Bruno Tagne sur un plateau de télévision, avec une telle haine qu'il jette à même le sol ses ouvrages.
Le sieur Njoya Politologue selon sa propre expression s'est définitivement installé dans une démarche qui injurie la science, méprise la méthode et abrutit l'esprit savant. Tantôt c'est une chasse aux sorcières contre Cabral Libii, tantôt c'est contre les médecins camerounais qu'il taxe de ''bêtes'' parce qu'ils demandent à être intégrés, tantôt c'est l'élite du Nord qu'il méprise en lui attribuant des procès d'intention dont il a seul le mérite de posséder.
Njoya Moussa est un de ces nombreux clients des médias, qui n'ont rien d'autre à faire de leur existence plaintive que de sacrifier à l'autel de leurs regrets, les âmes bien nées dont la valeur n'a guère attendu le nombre d'années qu'il leur faut à eux, pour espérer être utile à eux-même.
Jeter en mondo vision deux ouvrages d'un sémillant auteur et d'une des plumes les plus outillées que la Presse écrite ait connues au Cameroun ces 15 dernières années, c'est associer une inquiétante mixture de sorcellerie, de rancoeur, de jalousie...dans un seul bol de lait noirci, associé à du sucre frelaté. Oui, la coupe de Njoya Moussa sur ce coup, est un cocktail d'envie et de haine, face à ce qu'il considère comme ''l'étoile des autres''. Pourquoi toujours eux?
Jean Bruno ne répondra pas, il n'a jamais eu de temps aux discussions de gargote et aux commentaires de tournedos, il sait mieux que quiconque que dans un registre critique, le sujet est appelé à s'améliorer, à voir en l'ouvrage le véritable miroir de sa propre vie, à prendre le roman comme le reflet visible des non dits de son existence. Oscar Wilde disait Écrire c'est dire la vérité sur la vie.
''Programmés pour Échouer'' était le récit de faits patents qui donnait clairement et sans gants la prophétie de ce que serait 2014. 2010-2021, 11 ans déjà. Qui peut nier qu'Eto'o a changé ? Qui peut nier qu'Eto'o a travaillé le côté ''Monsieur Eto'o''? Le Serial killer des défenses les plus impénétrables d'Europe n'était-il pas en même temps un enfant capricieux aux multiples défauts? La légende de ces années glorieuses était Papa Eto'o. aujourd'hui il est... ''Monsieur Eto'o, Monsieur le Président''. Et là, on devrait plutôt recruter Jean Bruno dans les amphi et chasser les charlatans de la trempe de ceux qui déshonorent l'ouvrage littéraire en pleine TV, pour aider la jeunesse à faire de sémillantes lectures qui aideront à redresser des humains et former de nouveaux Eto'o pour le Cameroun de demain.

Rien que pour ces ouvrages,
Pour le résultat de samedi dernier,
Jean Bruno Tagne mérite d'être élevé au Rang de Chevalier de l'ordre de la Valeur.

Njoya Moussa fera encore 20 ans de plateaux TV et radios, la vérité restera implacable : la haine est faite pour de petits esprits."