Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2017 08 17Article 418802

Opinions of Thursday, 17 August 2017

Journaliste: Akoson Pauline Diale

Macron rejette une demande de Paul Biya pour la quatrième fois

J'ai une information fiable selon laquelle, pour la quatrième fois, la demande de Biya de rencontrer le nouveau président français Emmanuel Macron (son grand fils) a été refusée. Les rumeurs annoncent que Macron a demandé à Biya de préparer sa sortie.

Paul Biya est actuellement sur un siège chaud. Ma source à la présidence dit que BIYA n'a pas l'intention de partir bientôt. La personne s'est vantée que [leur président] va rivaliser pour 2018 et qu'il a déjà gagné.

À l'heure actuelle, il y a une rumeur sauvage selon laquelle les Français se préparent à sacrifier leur ancien ami (Paul Biya) en parrainant une prise de contrôle militaire. Ils espèrent qu'un tel acte imposera un état d'urgence. Ce qui affectera notre processus de restauration de la zone anglophone.

LIRE AUSSI:
Voici l’énorme mensonge du régime Biya sur l’évacuation de Belinga


Mon commentaire: Le Cameroun est un terrain très compliqué en géopolitique.
Les politiciens de La République ont découpé le Cameroun comme suit: le Grand Nord (région d'Adamawa, région du Grand Nord et région Nord); Grand Sud (région Centre, Sud et Est) et le Grand Ouest (région du Litoral, région de l'Ouest et Cameroun du Sud). Ils croient que personne du Grand Ouest ne peut devenir président.

Si le Francophone est un Nordiste (Grand Nord), le Centre et le Sud seront mécontents; Leurs généraux ne peuvent pas s'aligner et cela conduirait leurs élites qui ont amassé des milliards à l’utiliser pour parrainer leurs propres généraux contre le Nord. La même chose se passerait si les francophones avaient choisi quelqu'un du Grand Sud. Le nordiste ne le soutiendra pas.

Maintenant, alors qu'ils s'affrontent pour le pouvoir, et tandis que la République brûle, ils n'auront pas la capacité d'être adéquatement présents dans le Cameroun méridional, car leur armée reste très redondante de l'équipement de la main-d'œuvre et du 21ème siècle. Nous allons tout simplement marcher dans les rues et le reste devient histoire.

Mais ne vous méprenez pas. Les Camerounais méridionaux n'attendent pas que la République soit mise en difficulté avant de prendre une mesure audacieuse.

LIRE AUSSI:
Rencontre Macron-Biya: la demande du président toujours en étude

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter