Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 03 07Article 434706

Opinions of Wednesday, 7 March 2018

Journaliste: Michel Biem Tong

Louis Paul Montaze bientôt devant le TCS?


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Madame la procureure générale près le Tribunal criminel spécial,

D’après la constitution de la République du Cameroun, la justice est rendue au nom du peuple camerounais. Faisant partie de ce peuple, je m’autorise à réclamer auprès de vous justice pour Pierre Nyemeck, syndicaliste de renom et ses co-accusés injustement incarcérés à la prison centrale de Yaoundé pour détournements de deniers publics depuis près de 2 ans. Des détournements commis par d’autres que votre juridiction, visiblement, protège.

Madame la procureure générale,

Comment expliquez-vous que dans l’affaire du détournement de 343 millions de F CFA en cours de jugement au Tribunal criminel spécial, un dénonciateur comme Pierre Nyemeck l’a été se retrouve en posture d’accusé principal ? Comment se fait-il que Louis Paul Motaze, ordonnateur principal du budget du Ministère de l’Economie au moment des faits circule librement alors que le régime financier de 2007 le rend pénalement responsable de l’évaporation de ces fonds ?

Comment expliquez-vous que Mme Ngolle Ngwese, contrôleur financier auprès du Minepat qui a apposé son visa budgétaire sur la liasse de ce paiement litigieux continue de circuler librement alors que sans ce visa, le Trésor n’aurait pas payé ce marché inexécuté. Oui, madame la procureur, le marché de construction des délégations départementales du Minepat dans le Bui, le Koupe Manengouba et et le Mungo n’existait que dans les procès-verbaux de livraison fabriqués de toute pièce dans le but de détourner cet l’argent.

Les personnes qui ont encaissé cette somme d’argent à Afriland First Bank sont Patrick Awono, homme d’affaires bien connu au Minepat à l’époque, sa sœur , une certaine Ndzie Ernestine et un certain Efemba, tous réputés proches de Motaze. Mais des innocents qui n’ont rien à voir avec le crime croupissent en prison.

Madame la procureure générale,

Le Tribunal criminel spécial serait-il devenu une juridiction entre les mains d’une mafia qui s’en sert pour écraser ceux qui se mettent en travers de leurs intérêts ? Pour que les Camerounais longtemps spoliés continuent de croire en votre tribunal, en son impartialité et à son absence de faiblesse face aux criminels économiques, bien vouloir faire interpeller Louis Paul Motaze, l’actuel ministre des Finances et ministre de l’Economie au moment des faits, Madame Ngolle Ngwese et les 3 personnes qui ont encaissé cet argent à Afriland First Bank. Que Pierre Nyemeck, Kue Ledoux, Nlep à Polnyemb, Christian Mike, Mbassi et tous les infortunés jetés en prison dans cette affaire soient purement et simplement mis en liberté. Au nom de la justice et de l’Etat de droit que le Cameroun prétend être.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter