Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 10 01Article 621223

Opinions of Friday, 1 October 2021

Auteur: Moustik Karismatik

'La première fois qu'un homme est monté sur moi je n'avais que 5 ans'

Une femme victime de viol Une femme victime de viol

Dans un témoignage publié il y a quelques heures sur la page Facebook de l'humoriste camerounais Moustik Karismatik une jeune dame s'est libérée d'un poids, des secrets qu'elle garde au fond d'elle depuis plusieurs années. Violé à plusieurs reprises dans sa vie, elle n'avait que 5 ans quand elle connut pour la première fois cette douloureuse expérience.

Ci-dessous son témoignage


"Je suis maman de 2 enfants et aujourd'hui j'ai 30 ans. La première fois qu'un homme est monté sur moi, je n'avais que 5 ans. Je m'en souviens bien et j'étais à la maternelle GS et à cette époque, mon papa vivait encore. C'était son soit disant neveu, un grand garçon beaucoup plus âgé que moi.

Je me rappelle juste que, peu de temps après ma maman a constaté que je saignais et m'a emmenée à l'hôpital, sur suspicion de viol. La suite, je ne saurais te dire. Vu qu'à l'époque là j' aimais faire les grands écart donc on a supposé que c'était à cause du saignement!

2 ans ont passé (7ans). J'étais déjà au primaire quand le meilleur ami de mon grand frère a commencé à être très gentil avec moi n'étant qu'une gosse, je ne pigeais rien. Biscuits par ici friandises par là, j'adorais. Mais voilà donc qu'à mes 8 ans tout recommence. Un jour, il me chuchote à l'oreille "tu es très belle " "j'ai oublié tes biscuits à la maison viens je te donne". J'étais très naïve j'y suis allé (il habitait dans le même quartier) il m'a tirée dans sa chambre. Moi j'étais petite. Donc j'avais pas de force pour résister. Il m'a balancé sur le lit et a commencé à m'embrasser. Il a sorti sa langue dégoûtante sur moi et son gros truc qui cherchait à me pénétrer. j'avais tellement mal que je me suis mise à pleurer. Il s'est arrêté et commencé à me consoler me flatter pour que je ne dise rien à personne, sinon ils vont me fouetter on ne va pas me croire. Je savais que c'était mal et qu'il ne méritait pas être l'ami de mon frère. Je voulais tout dire à ma feu maman (avocate) j'avais tellement peur.

A 11 ans, j'étais au collège et un peu rebelle avec un caractère bien trempé… En ce temps, l'ami de mon frère (pédophile) sortait avec la copine de ma grande sœur. Elle avait une petite sœur qui était ma meilleure amie (comme on dit qui s'assemble se ressemble)jusqu'à nos jours. A ma meilleure amie j'ai tout avoué. Elle est partie hurler sur le gars, mais il a nié.

Un soir, moi même je l'avais menacé de tout dire il m'a chassé sauvagement mais J'avais peur de créer un carnage autour de moi. Je suis donc allée dans leur maison, j'ai vu sa sœur qui était la femme de mon frère (tout un cercle de lien). Je lui ai donné ma lettre d'aveux et je suis partie en courant. Elle m'a rattrapée et m'a dit qu'elle en fait son affaire. Mais jusqu'à nos jours, rien n'a été fait. Moi même, avec le temps je suis passé sur cette affaire, surtout après la perte de mes parents. Aujourd'hui le mec est pasteur et je sais que si je dis tout à mon frère, il risque de le tuer. Si je passes par mon frère pourrais je trouver une solutions ?

Sachons protéger et dialoguer avec nos enfants. Les pédophiles sont partout".