Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 04Article 626731

Opinions of Thursday, 4 November 2021

Auteur: Christian Bomo

Kamto dos au mur : les derniers mots de Penda Ekoka avant sa mort (enfin) publiés

Les derniers mots de Penda Ekoka avant sa mort (enfin) publiés Les derniers mots de Penda Ekoka avant sa mort (enfin) publiés

L’affaire Mirabelle fait resurgir le dossier Penda Ekoka. Selon l’avocat Me Christian Bomo, les soutiens de Mirabelle Lingom tentent de cacher leur implication dans la mort d’Ekoka par cette rocambolesque affaire de viol et d’assassinat. Le juriste fait également de graves révélations sur les derniers propos de Chirstian Penda Ekoka qui avant sa mort accuse Kamto de l’avoir abandonné.

« Essayer d'éteindre dans l'opinion publique l'affaire de la mort de Christian Penda Ekoka qui les accable par l'instrumentalisation d' une affaire d'assassinat et viol sans tête , ni queue de la regrettée Mirabelle LINGOM décédée de suite de maladie, alors même que ceux qui prétendent la défendre et l'aimer ne l'ont pas accompagnée à sa dernière demeure dans son village natal dans le Nyong et Kellé, relève du cynisme.

Tous étaient restés à Douala. Car la jeune Mirabelle LINGOM ne leur importait plus avec sa mort. Qu'avez -vous fait de Christian Penda Ekoka qui m'a dit : " Mon cher Maître , je n'ai jamais fait à personne de ma vie, ce que j'ai fait pour Maurice Kamto . Je l'ai soutenu au péril de ma vie dont la prison , et aujourd'hui il est silencieux alors que ses sympathisants et soutiens me villipendent, m'insultent. La dernière fois , il est venu ici chez moi , je lui ai demandé s'il ne s'indignait pas face à ces campagnes de délations et injures de ses camarades . Il a gardé silence. Et c'est la dernière fois que je le voyais."

Vous croyez que sa famille, proches et connaissances et les camerounais ont oublié l'humiliation que vous avez fait subir à cet homme qui recherchait juste l'entière transparence dans la gestion des fonds Survie Cameroun dont jusqu'à présent aucune clarification crédible n'a été apportée sur ce curieux gap de 300.000 euros et sur les retraitements comptables de près de 8 millions d'euros soit environ 05 milliards sous prétexte d'annulation des contributions en ligne.
Le sang de cet homme criera contre vous. »