Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 06Article 627088

Opinions of Saturday, 6 November 2021

Auteur: Kate Djiaha Tchelibo

'Je suis dans le cercle très restreint des journalistes préférés de certains membres du sérail'

Kate Djiaha Tchelibo Kate Djiaha Tchelibo

Dans une tribune publiée il y a quelques heures, l'ancienne journaliste de la chaîne de télévision Equinoxe TV s'offusque de l'attitude de certains acteurs politiques de l'opposition qui n'aiment pas les critiques et sont capables de calomnier, de diffamer et pire, d'empoisonner tous ceux qui osent adresser des critiques, même si fondées de ce qu'ils font.

Notre confrère fait certainement allusion aux récentes attaques qu'elle a reçues, suite à ses opinion dans le cadre de l'arrestation puis la libération de certains cadres du PCRN.

Ci-dessous, la sortie de Kate

---

"On peut tout reprocher au parti au pouvoir mais au moins face à la contradiction, ses militants restent ÉLÉGANTS!

Il y a une nouvelle caste de "militants dits de l’opposition" ici dehors qui me dépasse! Dès que vous leur reprochez leurs mauvaises actions, ils cherchent à vous exterminer par le biais de la calomnie, le harcèlement et si vous n’êtes pas prudents, le poison!

Leur cible ne s’appelle plus système Biya; c’est désormais le PEUPLE qu’ils disent représenter.

J’ai passé 7 années à Équinoxe Tv à rendre compte des limites de notre système de gouvernance sans jamais être inquiétée pour! (Au contraire, je suis même dans le cercle très restreint des journalistes préférés de certains membres du sérail. La preuve c’est l’un d’eux qui me réveille par téléphone ce matin pour me faire part du torchon qui a été rédigé contre ma personne en me recommandant de prendre cela sportivement!)

La seule fois où je dénonce les actions de certains “opposants”, c’est des attaques et des menaces de mort à n’en plus finir! Et avec ça vous voulez qu’on vous laisse diriger le pays?

Mais vous allez tous nous tuer! Vivement les élections prochaines vous saurez que ce que le peuple vous a donné, le peuple peut vous le reprendre!"