Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 06Article 627103

Opinions of Saturday, 6 November 2021

Auteur: Canal2 international

'Je sais que l'ami de mon mari fera un bon père de substitution pour mes enfants'

Une jeune veuve Une jeune veuve

Dans un témoignage publié par Canal2 international sur sa page Facebook, Louise, une veuve âgée de 28 ans avoue être tombée amoureuse d'un des meilleurs amis de son défunt mari. Ce dernier lui aurait demandé en mariage, mais la femme se dit partagée.

Ci-dessous, le témoignage de la jeune veuve

---

"Bonsoir la Green Team, je me prénomme Louise et je suis âgée de 28 ans. Je suis maman de deux enfants et je suis veuve. Je suis face à un dilemme et j’ai besoin de conseils pour me décider.

Il y a 2 ans j’ai perdu mon mari dans un accident de la circulation, auquel j’ai survécu par la grâce de Dieu. Ça n’a pas été facile pour moi de me remettre de cette épreuve, car sur le plan physique j’étais très affecté, il m’a fallu une année de rééducation pour me remettre de cet accident et sur le plan psychologique c’était encore plus difficile parce que je devais faire le deuil de mon mari, surmonter les accusations de ma belle-famille et surtout rester forte pour m’occuper de mes enfants, sans compter que sur le plan financier ce n’était pas très évident parce que c’est mon mari qui gérait tout et moi je ne travaillais pas.

Avec le soutien de ma famille j’ai pu m’en sortir. Seulement ce n’est pas qu’à ma famille que je dois tout, Albert également a beaucoup fait pour moi et pour mes enfants, il continue d’ailleurs de prendre soin de nous.

Albert est le meilleur ami de mon défunt mari, il a toujours été présent pour lui et même pour notre couple. Après le décès de mon mari il a vraiment fait honneur à leur amitié, il a pris soin de mes enfants et s’assurait qu’ils ne manquaient de rien pendant la période où j’étais à l’hôpital. Et quand je suis sorti de l’hôpital il nous a pris un appartement pour les enfants et moi, car ma belle-famille nous a expulsé de la maison construite par mon défunt mari, soi-disant c’est moi qui ai tué leur fils. Ensuite il m’a aidé à trouver un emploi, mon mari lui refusait que je travaille car il estimait qu’il gagnait suffisamment pour prendre soin de notre famille.

Il est vraiment aux petits soins pour nous, il est très présent pour les enfants et joue pratiquement un rôle de père pour eux. Il vient tous les jours à la maison après le travail pour les aider à faire leurs devoirs et des fois il vient me chercher au travail pour qu’on rentre à la maison.

Le fait de passer autant de temps ensemble a fait en sorte qu’on se rapproche, qu’on apprenne à mieux se connaître et qu’on commence à éprouver des sentiments l’un pour l’autre. J’ai essayé de refouler ses sentiments parce que j’avais l’impression de trahir mon mari et lui également avait le sentiment de trahir son ami, mais nous n’avons pas pu les refouler plus longtemps.

Il y a 2 semaines il m’a demandé de l’épouser, me disant qu’il veut bien faire les choses entre nous et m’a demandé de prendre tout mon temps pour y réfléchir. Je tiens à souligner qu’il ne s’est encore rien passé entre nous. Honnêtement je me sens perdue, entre être fidèle à la mémoire de mon défunt mari et écouter mon cœur je ne sais pas quoi faire, en plus je sais qu’il fera un bon père de substitution pour mes enfants. Je ne sais vraiment pas quoi faire, j’ai besoin de vos conseils je vous en prie".