Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 10 09Article 622528

Opinions of Saturday, 9 October 2021

Auteur: Maxime sur ABK Radio

'J’ai pris goût à faire l’amour aux femmes plus âgées que moi, des femmes de 50 ans et plus'

Un jeune homme (illustration ) Un jeune homme (illustration )

Maxime est un jeune homme camerounais d'une trentaine d'année. La vie n'a pas été rose pour lui, mais le jeune homme est parvenu, grâce aux petits commerces à s'offrir une stabilité financière. Son seul problème, c'est son addiction pour les femmes du troisième âge. Il avoue dans la confidence ci-dessous, parvenues par la rédaction de CamerounWeb, qu'il a plus de 20 partenaires sexuelle, essentiellement composés de veuves, des femmes mariées, et des mères de familles.

Ci-dessous son témoignage


"Je me nomme Maxime, je suis Camerounais, après le baccalauréat je me suis lancé dans la vie active, je fais dans le commerce, précisément dans l'achat et la revente des produits agricoles. J'ai 32 ans, je suis fiancé avec 3 enfants et je vis à Yaoundé. Comme j'ai eu l'argent très jeune, j'ai eu les femmes très tôt. Mon problème c'est que j'ai pris goût à faire l’amour aux femmes plus âgées que moi : des femmes de 50 ans et plus dans les villages où j'allais chercher la marchandise.

Au début c'était mes clientes, mais avec le temps j'ai pris goût à draguer les veuves, les femmes mariées, les mères de familles etc. Au départ c'était comme un fantasme, mais aujourd'hui c'est devenu comme une obsession.
Si tu me demandes avec combien de femmes vieilles j'ai déjà couché aujourd'hui je ne peux même plus compter. Le problème c'est que quand je vais avec elles, j'ai vraiment honte de moi après. Car ce sont des femmes qui sont trop âgées pour moi entre 15 et 25 ans de plus que moi.

Personne en ville ne connait cette partie sombre de ma vie. Je suis plutôt naturellement calme et doux avec tout le monde. Personne ne peut me soupçonner.

Aujourd'hui j'ai plus de 20 copines qui sont des mères dans plusieurs villages où je fais mon marché. Chaque fois que j'arrive en ville j'ai honte de moi et je décide d'arrêter, mais une fois en brousse j'aime bien aller avec elles et dans toutes les positions, dans tous les endroits parfois même en pleine brousse, elles aiment bien ça.

Je me protège toujours et jusqu'ici je n'ai pas eu de maladies mais j'ai vraiment honte de moi, même au moment où je vous écris je ne suis pas fier de moi. Ça m'a valu quelques problèmes avec certaines personnes dans des villages où j'ai failli être empoisonné même plusieurs fois.

Là maintenant je suis à Yaoundé, je vais me rendre en brousse dans 2 semaines, je souhaite vraiment vaincre mes démons, publiez moi svp, peut-être que quelqu'un qui a vécu mon histoire pourra m'aider.
Je sais que d'autres vont m'insulter, mais je préfère me libérer et avouer mes défauts. Aidez-moi, s’il vous plait".