Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 14Article 628273

Opinions of Sunday, 14 November 2021

Auteur: www.camerounweb.com

Football : Eto’o invité à abandonner la Fecafoot au profit de la sélection nationale

Samuel Eto'o Samuel Eto'o

C’est un secret de Polichinelle. Samuel Eto’o veut toujours apporter sa pierre à la construction du Football camerounais. Lui qui a déjà tout donné sous les maillots des Lions indomptables. Désormais, il veut redresser le football camerounais sur le plan administration et organisationnel. Pour y parvenir, il veut prendre la présidence de la Fécafoot. Il s’est déjà lancé dans la bataille. Malgré les embuches, il ne compte pas abandonner. Seulement, d’autres personnes pensent que l’ex attaquant de Barcelone pourrait mieux servir le football camerounais en prenant en main la sélection nationale en tant que technicien au lieu d’aller rester dans un bureau climatisé de la Fecafoot. C’est ce que pense son compatriote Abou Kassim Moundou.


PAPA ETO’O TA PLACE N’EST PAS DANS UN BUREAU CLIMATISÉ DE LA TOUR DE TSINGA, MAIS PLUTÔT SUR LE BANC DE TOUCHE DE LA CUVE D’OLEMBÉ
Depuis plusieurs mois, je vois des gens brandir très haut la candidature de l’emblématique Samuel ETO’O Fils, le 9 National, pour le très prestigieux poste de Président de la FÉCAFOOT. Amusant ! Certains ont dit, pour soutenir sa candidature, qu’il est là personne idéale à la place idéale. C’est bien vrai mais…
D’autres ont dit qu’il est le «Messie» qui, comme JÉSUS fils de Marie, a été envoyé par DIEU pour sauver le Football Camerounais. Très amusant ! Il y en a aussi qui estiment qu’il est le MOÏSE qui viendra fendre la mer pour que les jeunes footballeurs camerounais soient sauver des affres de la mal gérance pharaonique qui sévit au sein de cette instance faîtière. Oui, c’est normal !
Enfin, d’autres estiment qu’il est le Médecin spécialiste qui viendra faire une intervention chirurgicale sur le Football Camerounais et extraire les éléments qui, depuis des lustres, freinent son fonctionnement et le conduit tout droit vers l’agonie, qui plus tard s’en suivra par sa disparition totale. C’est vrai !

Mais sauf que, dans l’observation faite par ma modeste personne, je pense totalement le contraire. Je sais qu’après ce post, je vais sans doute m’attirer des foudres. Mais une chose est certaine, c’est qu’il s’agit de mon avis, ce que je pense, ce qui provient du fin fond de mon esprit d’analyse. Et peu importe, cela restera ainsi.
En fait, il faut tout d’abord savoir que la FÉCAFOOT, comme tout le monde le sait si bien, est dans une posture critique. Elle se trouve dans une situation très délicate et compliquée au point où on se pose, très souvent, la question de savoir si ce sont les esprits fantômes qui la hantent ou c’est juste une simple malédiction. Comme j’aime si bien le dire, la FÉCAFOOT est une maison qui est complètement inclinée et dont la distance avec le sol n’est qu’une affaire de centimètres.
Et ce n’est pas Samuel ETO’O, comme beaucoup le pense, qui viendra la soulever. Non ! Mais là solution viendra d’un individu qui n’est pas Samuel ETO’O. À condition que les âmes de mauvaise foi qui sont tapis dans l’ombre le laisse travailler en toute quiétude. La place de Samuel ETO’O n’est pas dans un bureau climatisé de la FÉCAFOOT, mais plutôt sur le banc de touche du Stade pour s’occuper des Lions indomptables.

Les grandes nations du Football ne sont pas celles dont ses légendes administrent l’instance dirigeante du Football du pays, mais ce sont celles dont ses légendes sont sur les bancs de touche. Ils ont apporté, pour certains, et continuent à apporter, pour d’autres, leurs multiples expériences acquises sur les pelouses aux jeunes générations futures. Regardons ces nations dans le monde qui en ont fait l’exemple. Et le Cameroun qui est une grande nation de Football en Afrique et dans le monde, ne peut donc pas échapper à cette réalité s’il veut continuer à rayonner au sommet pour toujours dans le concert des nations.
Je vais vous présenter quelques-unes de ces légendes, à titre illustratif, qui après leurs retraites ont choisi aider le Football de leurs pays, pas dans les bureaux climatisés mais sur les bancs de touche tant en Europe qu’en Afrique, pour ne parler que de ces deux zones là.
A- POUR LA ZONE EUROPE :
1- Gareth SOUTHGATE : il a été un international anglais qui a fait ses preuves au sein de l’équipe nationale avant de devenir Sélectionneur national de l’équipe d’Angleterre. Il a conduit son équipe jusqu’en finale du récent Championnat d’Europe des Nations de Football 2020.
2- Didier DESCHAMPS : ancien international de l’équipe de France et, par ailleurs, Vainqueur du Mondial 98 en France, il a su faire valoir son expertise et permis à la génération de Mbappé, Umtiti et Pavard de soulever, vingt (20) ans après, le deuxième sacre mondiale pour les Bleus en 2018 en RUSSIE.
3- Roberto MANCINI : il est l’un des redoutables et meilleurs joueurs de l’histoire dans l’équipe d’Italie. Ses preuves ont été faites sur le terrain car il est détenteur de plusieurs titres et trophées sous les couleurs bleues de la Squadra Azzura. Il est le Chef qui a conduit l’Italie jusqu’au titre de Champion d’Europe en 2020.
4- Luis ENRIQUE : toujours présent au sein de l’équipe nationale espagnole en tant que joueur, il s’est installé sur les bancs de la Roja en tant que Sélectionneur pour continuer les œuvres de son prédécesseur visant à maintenir haut les couleurs de l’Espagne dans la sphère du Football européen et mondial.
5- Joachim LÖW : il incarne parfaitement le talent… En tant que joueur, il fait partir de l’histoire du Football de la Nationalmannschaft. Il a continué ses œuvres, celles d’élever le Football allemand au niveau supérieur en tant que Sélectionneur. Nous sommes tous sans ignorer que son bilan est positif depuis son installation sur le banc de touche allemand.
On pourra ajouter à ces quelques exemples un homme emblématique qui a donné toute sa Vie au profit du Football espagnol, il s’agit du vieux Vincente Del BOSQUE qui lui aussi en tant que joueur a fait ses preuves en tant qu’entraîneur et a aussi donné une belle Coupe du Monde à l’Espagne en 2010 en Afrique du Sud.
B- POUR LA ZONE AFRIQUE :
1- Aliou CISSÉ : il fait partir de la meilleure génération de footballeurs qui ont marqué l’histoire du Football africain en général et du Football sénégalais en particulier vers la fin des années 90 et au début des années 2000. Il a été très remarquable dans l’équipe nationale du Sénégal et aujourd’hui, depuis un bon bout de temps, il tient avec rigueur la sélection nationale du Sénégal étant sur le banc de touche comme il le faisait étant sur la pelouse avec à ses côtés Habib BEYE, El Hadji DIOUF, CAMARA etc…
2- Djamel BELMADI : un des hommes les plus présents dans l’équipe d’Algérie, il a su imprimer une marque particulière, à lui, sur les pelouses algériennes et internationales qu’il a par la suite transportée vers son banc de touche où il tient avec beaucoup de rigueur cette génération qui se trouve aujourd’hui sur le sommet de la pyramide du Football africain.
3- Baciro CANDE : un ancien international bissau-guinéen, il s’est installé sur le banc guinéen pour apporter sa modeste contribution à l’essor de ce petit pays d’Afrique occidentale dans le domaine du Football.
4- Bubista LEITA : une des figures marquantes du Football capverdien, il a su tenir cette sélection nationale jusqu’à la prochaine CAN 2021 au Cameroun.
5- John KEISTER : Il est l’un des plus talentueux de la sélection nationale du Sierra-Leone, il s’est déporté pour assister de toute urgence, tel un chirurgien, à la renaissance et à la réorganisation de cette équipe de Football aux ambitions meilleures.
Au-delà de ces quelques exemples, nous attirons l’attention des uns et des autres sur la gestion du Football d’un pays, il s’agit de la qualité des individus qui s’y trouvent. Quand on a été une vedette pour son pays, au lieu d’aller discuter le fauteuil en cuir avec les hommes d’affaires et politique pour l’instance faîtières, il vaut mieux donner son expertise au profit des joueurs qui en ont largement besoin. Les meilleurs coach sont, pour la plupart, ceux qui ont été de meilleurs joueurs ou même de bons joueurs pour leurs sélections nationales ou Clubs.
Par contre, les meilleurs Présidents de Fédération sont ceux qui ont fait leur preuves dans le domaine des affaires et ou de la politique. Et Samuel ETO’O n’a pas un profil adéquat, car il n’a pas un bon CV que ce soit dans le domaine des affaires, ou dans le domaine de la politique. Mais, il a un très bon parcours en tant que Joueur. Les preuves doivent être visibles aux yeux de tous.
Je souhaite que Samuel ETO’O comprenne qu’il sera mieux valable pour ce pays, s’il prenait la place d’entraîneur de l’équipe nationale pour la prochaine CAN, là nous serons tout à fait confiant du fait que le trophée pourra rester ici et en faire notre Sixième sacre continental à l’issue de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Total Cameroun 2021.
Je profite donc, pour être très probablement le premier jeune camerounais à le faire à partir de ce post, pour interpeller ouvertement et publiquement l’ancien Capitaine des Lions indomptables à un retrait, pur et simple, de sa candidature pour le poste de Président de la FÉCAFOOT pour son bien et pour le bien du Football Camerounais.
– Pour son bien car c’est son image qui pourra être bafouée s’il n’y accédait pas au soir du 11 décembre prochain car ce sera une véritable honte. Et là, on sera une nouvelle fois face au scénario de la drogbacité ici au Cameroun.
– Pour le bien du Football Camerounais car s’il prenait la sélection nationale en charge, en tant que Sélectionneur national, il pourra mener cette troupe pour la réussite des deux prochaines grandes compétitions (CAN 2021 et Mondial 2022) qui se pointent à l’horizon respectivement au Cameroun et au Qatar.
Vivement tel est mon souhait et que ceux qui vont me taxer de tout les noms d’oiseaux sachent que c’est ce qui vaudrait le mieux pour moi, pour vous, pour eux-mêmes, pour SEF9 et pour toute la Nation toute entière. Message d’un jeune camerounais soucieux

Abou Kassim Moundou