Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 03 06Article 434629

Opinions of Tuesday, 6 March 2018

Journaliste: Boris Bertolt

Femme, argent: les dessous de la discorde entre Claude Abate et Mebe Ngo'o

Un homme doit certainement prier tous les dieux du ciel pour que Mebe Ngo’o soit arrêté: Claude Abate. Le petit frère vouant une haine atroce au grand frère qui l’avait neutralisé et mis à l’écart pour escroquerie.

En effet, pendant longtemps, Mebe Ngo’o et Claude Abate étaient de bons amis. L’ancien ministre des transports n’hésitant pas à dépanner quelques millions de FCFA au faux diplôme de la London Buisness School (LBS). La relation était arrivée à un stade où Abate était devenue un des confidents de Bernadette, la femme de Mebe Ngo’o.

Mais, l’amitié entre macros ne durant jamais, la brouille intervient. Claude Abate s’en va rencontrer Mebe Ngo’o et lui demande un prêt de 100 millions FCFA. Mebe Ngo’o est multi-milliardaire. Le plus grand voleur de l’histoire de la fonction publique. Il prend 100 millions FCFA et le donne à son “ petit frère “ pour lancer son business. Claude Abate est très content et se livre à la java.

Plusieurs mois vont passer et Claude Abate évite la famille Mebe Ngo’o. Il ne prend plus les coups de fil et ne passe plus faire un coucou à Bernadette. C’est alors que “bébé doc” commence à réclamer ses 100 millions FCFA, ne sachant pas que l’escroc avait déjà floué au passage son bailleur à Bastos, son coiffeur à Tsinga et son tailleur à Élig - Essono.

Claude Abate refuse de rembourser. D’ailleurs il racontera à qui veut l’entendre y compris à des ministres du Dja Lobo que le ministre Mebe Ngo’o lui en veut parce que son épouse, la belle Bernadette lui faisait des avances qu’il refusait.

Jusqu’au moment où on enlève le ministre personne ne peut dire s’il a remboursé les millions de bébé doc qui aura besoin de beaucoup d’argent pour ses multiples procès à venir. Mais une chose est sûre l’homme le plus heureux en ce moment c’est le faux diplômé de la London Lying School.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter