Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 15Article 628402

Opinions of Monday, 15 November 2021

Auteur: Soter Tarh Agbaw-Ebai

Famille Biya détruite: 'Brenda internée dans une structure psychiatrique !'

Brenda Biya, première fille du président Biya Brenda Biya, première fille du président Biya

La première famille camerounaise alors que le président Paul Biya, âgé de 88 ans, a fêté ses 39 ans au pouvoir le 6 novembre. Paul Biya, qui est président du Cameroun depuis 1982, est rarement vu en public ces jours-ci. . Brenda Biya, la première fille est en guerre avec ses parents, assistants présidentiels et aurait renié ses parents dans une vidéo qu'elle a publiée sur les réseaux sociaux. La famille présidentielle est ainsi détruite, ridiculisée aux yeux du monde.


Par un hasard étrange, la famille Biya et le département des communications de la présidence de la république ne nient aucun des détails rendus publics par Brenda Biya. Les services ont fait tout dit-on dans le sérail pour que les parents de la jeune fille ne tombent sur ces vidéos où elle les renie.

La fille du président a dans le passé fait des révélations troublantes sur ses parents, mais cette fois-ci, elle a évoqué certains aspects désagréables de son éducation par des parents qui ne s'intéressent qu'au pouvoir politique et à la façon d'améliorer leur image politique.

D'ordinaire, cela était censé être une affaire de famille, mais c'est maintenant une affaire d'Etat parce que lié au président Biya . Lors de sa récente sortie, Brenda Biya s'est présentée au public comme une jeune femme camerounaise en détresse. Mais son addiction à la drogue et l'alcool lui échappe et la jeune fille a plus que besoin d'aide.

Il est impossible que le facteur Brenda Biya ne soit pas utilisé comme preuve contre le président Biya en tant que personne qui a toujours eu des problèmes pour gérer tous les autres domaines de sa vie. Franchement, la tragédie de Brenda Biya montre comment le leadership de Biya conduit à l'éclatement du pays. Le niveau du parti est pire et Biya est le président. Aujourd'hui, ils vous disent que le parti au pouvoir veut que son fils aîné Franck Biya succède au père et le lendemain matin, ils vous disent que le RDPC lance un appel à un consensus national pour que Biya brigue un nouveau mandat en 2025.


Il est choquant et difficile de comprendre comment Brenda, la fille du président s'est retrouvée dans un foyer psychiatrique et que le président soit totalement incapable de remédier à la situation.

Il est d'ailleurs remarqué depuis la mort prématurée de la Première Dame Jeanne Irene Biya a qui s'interposait à certaines décisions de Biya, rien n'a été fait pour démontrer le contraire. La famille Biya s'effondre à une vitesse catastrophique à une époque d'insécurité grave et généralisée à travers la nation camerounaise.

Pour un dirigeant qui passe tout son temps à l'étranger précisément à l'Hôtel InterContinental de Genève, il est indéniable que Paul Biya perd le contrôle dans la gouvernance.