Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 06 13Article 441363

Opinions of Wednesday, 13 June 2018

Journaliste: Georges ATANGANA

Etoudi: Paul Biya piégé par ses conseillers français

Biya Isael Cameroun Pouvoir Paul Biya est au pouvoir depuis plus de 35 ans.

Le vieux dictateur camerounais s’avance à grands pas vers la tombe, pris dans de nombreux pièges montés par ses conseillers Français et Bulu.

La soif de pouvoir et de jouissance l’a poussé à piller les ressources de ce pays qui est actuellement écrasé par une montagne de dettes. Son pouvoir est hanté par le manque d’argent. Il a emprunté récemment de l’argent au F.M.I pour payer, non pas la colossale dette intérieure, mais ses créanciers internationaux ! Il vient de corrompre les Britanniques pour les faire taire dans le dossier anglophone. L’argent obtenu grâce à ces contrats gazier et minier (Bakassi et Nord Cameroun) ne suffira probablement pas pour la campagne électorale de la présidentielle d’octobre 2018. Entretemps il faut dépenser pour la C.A.N, payer les fonctionnaires, financer les opérations militaires contre les Ambazoniens et Boko Haram. En 35 ans de pouvoir Paul Biya a volé et dilapidé l’argent du pétrole de Bakassi, conseillé en cela par les Français de Total.L’argent est le nerf de la guerre mais il est devenu très rare dans ce pays. Le comptage physique des fonctionnaires n’apportera pas l’argent caché par les ministres et directeurs généraux dans les paradis fiscaux étrangers et les coffres-forts de leurs luxueuses villas. Paul Biya va-t-il braquer leurs domiciles pour récupérer l’argent que l’opération Épervier ne trouve pas ?

LIRE AUSSI: Guerre en Ambazonie: Didier Badjeck très en colère contre Amnesty International

Ce monstre a corrompu tout ce pays par le salaire et les nominations. Peut-il faire revenir au Cameroun l‘argent du pétrole volé et dissimilé, à travers la S.N.H, en Suisse ? Les hommes d’affaires, qui alimentent ce régime à travers les impôts, thésaurisent actuellement et attendent le dénouement des crises de la succession et de l’Ambazonie. Le temps presse et le manque d’argent va emporter ce régime que la France semble fatiguée de soutenir financièrement. Les Camerounais peuvent accélérer le lâchage français en boycottant les marchandises et services des entreprises françaises implantés au Cameroun. Voilà ce que les Francophones peuvent faire pour chasser cette dictature par laquelle la France pille et ruine ce pays.

C’est une contribution pour aider nos frères anglophones qui se battent vaillamment pour leur libération et même la nôtre ! L’argent a aidé la dictature des Bulu et de leurs amis à corrompre et financer la répression. L’argent ayant disparu, il est clair que ce château de cartes va bientôt s’écrouler !