Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 02 06Article 432522

Opinions of Tuesday, 6 February 2018

Journaliste: Boris Bertolt

Election 2018: Milla Assoute sur les traces de Célestin Bedzigui

S’agissant de la crise anglophone, l’opposant politique Milla ASSOUTE déclare: “Le droit s’arrête là où il y a la raison d’Etat”.

Laissons le débat académique sur l’Etat et épousons sa logique.

Il ya quelques années ce monsieur indiquait prendre la tête d’une rebellion pour chasser Biya. Il était tellement sérieux apparemment qu’il avait convaincu certains membres de son parti le RDMC qui ne manquaient pas de nous rappeler que les choses vont bouger avec eux. Pour illustrer sa détermination il avait posté des photos en tenue de combat.

Bon en déclarant mener la lutte par une rébellion, Milla ASSOUTE selon le code pénal en cours mérite la peine de mort.

je dis hein si le régime de Biya décidé de le capturer maintenant en France où il a l’asile et on le rapatrie au Cameroun en violation flagrante du droit international ou on lui fait subir le sort de Guerandi... on fait comment on laisse ou on proteste?

En réalité voilà la nature des opposants de Biya. Les Bedzigui sont nombreux. Lui je l’avais indiqué ici depuis des mois. Comme habitude le temps me donne raison. Seul le temps permet aux hommes de se gouverner eux mêmes.

Croyez moi le coq n’aura pas chanté 3 fois que beaucoup d’opposants auront déjà renié le peuple.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter