Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 10 18Article 448979

Opinions of Thursday, 18 October 2018

Journaliste: Jean-Marie Vianny NDE NGOH

Contentieux électoral: Clément Atangana juge les 36 ans de règne de Paul Biya


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Beaucoup de camerounais qui suivent les plaidoiries devant le Conseil Constitutionnel ignorent ce qui s'y passe et ce qui entoure cette procédure.

Cette procédure ne concerne pas seulement le contentieux électoral relatif à la dernière élection présidentielle du 07 octobre dernier au Cameroun, elle va en réalité bien au delà.

LIRE AUSSI: Contentieux électoral: le temps des vérités

Ce qui se passe là-bas devant les sages qui connaissent de ce contentieux, c'est un véritable grand procès :

- C'est le procès de Mr BIYA en tant que dictateur

- C'est le procès de 36 ans d'un pouvoir dictatorial sans partage

- C'est le procès du législateur camerounais inféodé au pouvoir exécutif et qui produit de mauvaises lois taillées sur mesure, parfois floues, imprécises et incomplètes à dessein

- C'est le procès du gouvernement moribond, incompétent et truffé de malfrats qui est en grande partie à l'origine de la guerre au NOSO

- C'est le procès de la justice camerounaise, corrompue et aux ordres

- C'est le procès du Conseil Constitutionnel lui-même face à ses responsabilités devant le peuple, devant Dieu et les hommes, et enfin devant l'histoire.

Bref c'est aussi le procès de toutes les institutions de la République du Cameroun qui marchent très mal, voire pas du tout.

LIRE AUSSI: [Confidentiel]: Clément Atangan oblige le DG de la CRTV à diffuser l’audience

C'est aussi dans une certaine mesure, le procès du peuple camerounais qui face à ses responsabilités, lui le vrai détenteur du pouvoir, l'abandonne à des incapables, des malhonnêtes, à qui il ne demande que très peu de comptes au point de se comporter comme un peuple de lâches et de trouillards.

Alors, que ceux qui suivent avec beaucoup d'intérêt ces plaidoiries ne pensent pas qu'il s'agit simplement de KAMTO, OSIH, LIBII, AKÉRÉ et autres, non.

Il s'agit aussi de vous, bande de lâches, et je m'adresse particulierement à tous ces larbins, tous ces griots, tous ces thuriféraires, tous ces lobotomisés, tous ces trouillards qui parfois ici, lisent les publications des internautes responsables comme moi, pour finalement s'attaquer à ces derniers injustement, malhonnêtement, comme si nous étions à l'origine des misères de ce pays le Cameroun, qui souffre.

Ceux qui viendront désormais sur mon mur pour m'attaquer au lieu de développer leurs propres arguments sur les mots qui minent le Cameroun, et aider à trouver des solutions en apportant des idées ou défendre leurs arguments, même si nous ne sommes pas du même bord, seront purement et simplement bloqués.

Je suis fermement opposé aux fraudes orchestrées par Mr BIYA et compagnie, et je reste confiant dans la victoire de Mr Maurice KAMTO.

Vive mon pays le Cameroun que j'aime de tout mon coeur.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter