Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 04 20Article 437840

Opinions of Friday, 20 April 2018

Journaliste: Boris Bertolt

Comment le PDG de Vision 4 a réduit certains Camerounais en esclavage


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’un des principes fondamentaux de l’oppression est la prise du corps et de l’esprit de l’opprimé à tel point qu’il perd sa rationalité et toute capacité de réfléchir par lui-même.

Il se rend sans le savoir complice de l’oppresseur. Il court le risque d’être atteint du syndrome de Stockholm. C’est à dire l’individu au fil du temps commence à éprouver de la compassion pour son oppresseur. En réalité c’est à ce stade que beaucoup de camerounais se trouvent.

Voilà des gens tellement appauvris, brutalisés, marginalisés et exclus qui ne rêvent plus que de devenir comme ceux qui les dirigent. Qui cautionnent que des membres du gouvernement se retrouvent chez un type (Amougou Belinga) dont l’enrichissement a au départ pour fondement le détournement du fruit des pauvres camerounais à la campost avec Atanga Nji.

LIRE AUSSI:Vision 4: ces secrets que les Camerounais ignorent sur le PDG Amougou Belinga

Puis par la suite s’est ajouté les réseaux de copinage et népotisme. Un individu qui refuse de se soumettre aux décisions du Conseil national de la communication. Qui menace les magistrats. Le monsieur qui est célébré par certains a enfermé injustement deux jeunes camerounais: David Eboutou et Patrick Sapack. Après avoir volé leur argent.

Comment accepter que dans un pays ce type d’individu puisse être érigé en modèle? Quel est l’héritage que vous voulez léguer à vos enfants? Quelles valeurs leur inculquer? Soit vous êtes favorables à l’arrestation de tous les voleurs soit vous laissez.

Vous en êtes arrivés aujourd’hui à perdre tout esprit critique et sens du discernement sur les valeurs de la réussite. Je n’éprouve pas de la tristesse mais je vous comprends. Après la déclaration de la libération des esclaves en 1863 par Abraham Lincoln, certains esclaves sont repartis se rendre chez le maître blanc.

LIRE AUSSI:Jean-Jacques Ze, la chute d'un journaliste autrefois adulé des camerounais

D’autres ont aidé les blancs à faire respecter les lois ségrégationnistes. La souffrance et la domination ont d’importants effets sur le psychisme. Mais j’ai espoir un jour ça changera. Change gonna come.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter