Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2022 02 07Article 640708

Opinions of Lundi, 7 Février 2022

Auteur: www.camerounweb.com

‘Chassez ce villageois et mouilleur de Zambo Anguissa de l’équipe nationale’ Opinion

Les critiques continuent de pleuvoir sur les Lions indomptables Les critiques continuent de pleuvoir sur les Lions indomptables


• Ntimbane Bomo a protesté vivement contre André-Franck Zambo Anguissa

• Il refuse la comparaison Anguissa-Choupo Moting

• On comprend finalement pourquoi des excellents joueurs comme Joël Matip, Tchouameni et Kylian M’bappe et bien d’autres ont refusé de jouer pour le Cameroun


Ntimbane Bomo, acteur de la société civile des réconciliateurs a protesté vivement contre la scène où le Lion Indomptable du Cameroun Zambo Anguissa refuse de saluer son coéquipier Choupi Moting.

Il faut absolument se débarrasser de Zambo Anguissa au sein de l’équipe nationale du Cameroun selon l'avocat. Christian Ntimbane Bomo déclare : « chassez ce villageois et mouilleur de Zambo Anguissa de l’équipe nationale. Même si je ne m’intéressais pas à cette Can dont j’ai regardé à peine deux matchs, je viens de voir une vidéo dans laquelle le villageois de Zambo Anguissa rabroue Choupi Moting. (Villageois au vu de son comportement) ».

Avant de se questionner :« Mais franchement, quelle comparaison peut-on faire entre Zambo Anguissa et Choupi Moting ? Mais franchement ! Sait-il que Choupi Moting, ancien espoir allemand, harcelé par la Mannschaft l’équipe nationale allemande, avait préféré l’équipe nationale du Cameroun en 2010 ? ».

« Ce jeune camerounais métis, né en Allemagne, à l’éducation allemande, de bonne famille qui a préféré le pays de son Papa dont il ne connaissait pas grand-chose : le Cameroun, malgré son sous-développement. Sur le plan technique, Zambo Anguissa n’approche même pas les 1/100ème d’Éric Choupi Moting », explique-t-il. Pour l'acteur de la société civile des réconciliateurs Zambo Anguissa est très inférieur à l’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun.

« On comprend finalement pourquoi des excellents joueurs comme Joël Matip, Tchouameni et Kylian M’bappe et bien d’autres ont refusé de jouer pour le Cameroun. Je demande aux autorités de football du Cameroun de sanctionner Zambo Anguissa en l’écartant de cette équipe nationale », a conclu l'avocat Christian Ntimbane Bomo de la Société Civile des réconciliateurs.

Tension au sein des Lions : grosses révélations sur certains cadres ayant lâché Conceiçao

Le Cameroun s’est fait sorti lors de la séance des tirs au but face à l’Egypte lors des demi-finales et a fini 3ème lors de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations TotalEnergies Cameroun 2021. Si les Lions Indomptables se sont contentés de cette médaille de Bronze, ils auraient aimé gagner la Coupe chez eux à la maison pour finir avec cette malédiction de 1972.

C’est l’heure du bilan et manifestement, les choses ne se sont pas passées comme prévu. Le journaliste camerounais Alain Denis Ikoul croit savoir qu’il y a certains cadres de l’effectif qui ont lâché le coach notamment lors de la séance de tir au but face à l’Egypte. Il appelle à ce que la lumière soit faite sur cette affaire.


« Dans cette séance de tirs au but de la honte, soit les cadres ont fui leurs responsabilités, soit c’est Conceiçao qui a désigné les tireurs en choisissant les « jeunes ». Mais la deuxième option me semble invraisemblable, alors forcément il y a des cadres qui ont fui leurs responsabilités pour livrer les jeunes à la vindicte populaire. L’idée n’est pas de déresponsabiliser Conceiçao qui a mal géré le match, mais après je veux juste comprendre comment Zambo Anguissa, Ngadeu, Bassogog et même Faï Collins ou encore André Onana n’ont pas pris leurs responsabilités. Ce sont les seuls cadres de cette équipe qui restaient encore sur le terrain, et je pense qu’ils devaient prendre leurs responsabilités comme Aboubakar l’a fait » a publié le journaliste.

« Il faut donc qu’on nous dise ce qui s’est passé pour que les Moukoudi et Léa Siliki, des mecs qui savent à peine chanter l’hymne du Cameroun, des garçons qui n’ont pas un grand vécu dans l’équipe, se retrouvent à tirer devant des cadres comme Zambo et les autres.On avait à tort ou à raison, reproché Eto’o d’avoir laissé Womé tirer en 2005, mais après, la lumière a été faite, et les camerounais ont su ce qu’il s’était passé ce jour. Je pense donc que la lumière doit être aussi faite sur cette séance de tirs au but de la honte, et on doit expliquer aux Camerounais, en DONNANT LES NOMS des cadres qui ont fui les tirs au but, parce que aujourd’hui on insulte ces enfants qui ont raté, or ils ont au moins eu le courage d’aller tirer.», conclut-il