Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 12 06Article 631816

Opinions of Monday, 6 December 2021

Auteur: Bertin Metsengue

Cameroun: qui en veut à la CAN 2021?

Qui en veut à la CAN 202 Qui en veut à la CAN 202

Bertin Metsengue dans cette tribune, dénonce ses compatriotes qui œuvrent dans pour saboter la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2022) qui démarrera normalement le 09 janvier 2021 avec la cérémonie d’ouverture au stade Olembe.

Alors que le peuple camerounais aborde la dernière ligne droite avant le coup d'envoi de la coupe d'Afrique des Nations- CAN , l'on constate une véritable cabale contre cette compétition au pays de Paul Biya. Qui en veut à l'organisation de cette CAN ?

Depuis la signature de l'accord-cadre entre l'Etat du Cameroun et la CAF , une véritable organisation médiatique criminelle interne s'est mis en place pour dénigrer et saboter cette compétition en terre camerounaise. Le moindre disfonctionnement est hyperbolisé et passé en boucle dans la majorité des supports communicationnels.

Le Stade d'Olembe qui a déjà abrité un match Fifa devait être livré le 30 Novembre dernier selon le maitre d'oeuvre MAGGIL. Mais un différé a été accordé à l'entreprise en charge de la construction de régler quelques détails techniques. Cela est devenu une affaire d'État au point de remettre même en question les efforts titanesques consentis pour arriver à avoir ce niveau de préparation.

Entre dénigrer et détruire y a qu'un pas !

Certains camerounais membre de cette industrie communicationnelle criminelle fabriquent des images tronquées. D'autres ont même passé de vieilles images à l'instance faîtière du football africain dans le but de les alarmer. Ce qui a créé la levée de bouclier constaté il y a quelques jours du côté du Caire en Egypte. Lorsque les dirigeants de la Caf ont eu les véritables données , ceux-ci sont passés à une autre Etapes les actes de Sabotages . En pleine poste centrale non loin du lieu dit voirie municipales, ceux- ci ont décidé de saboter les installations des accablés de télécommunications en les coupant systématiquement. Si la critique est un droit pour chaque citoyen garantie par la loi fondamentale du pays , il reste à redouter que cette fixation que cette industrie communicationnelle criminelle fait sur le pays et sur la compétition ne débouche à des actes de vandalisme graves .

Gouvernement n'a t'il pas donné le fouet à ses détracteurs ?

Beaucoup d'éléments concourent à questionner les agissements et le trop plein de déclarations de certains membres du gouvernement sur certains détails de la préparation de la Can . Depuis le tout premier Match joué au stade d'Olembe. Match qui a vu l'exclusion des populations et des médias privés camerounais au stade , les autorités ont créé une certaine inimitiés au sein des médias classiques privés qui expriment leur mécontentement de divers manières. D'autres peuvent agir par plateau de débat de Lynchage interposé ou tout simplement par des reportages trop excentriques pour être vrai. À pratiquement 30 jours de la CAN , il devient urgent de mobiliser toutes les ressources du pays afin de rendre cette fête mémorable et qui fait moins de mécontent.

La Reussite de l'organisation de la Can , une victoire du Peuple camerounais et de son chef !

Il est clair que la Can va se jouer en terre camerounaise au grand bonheur du peuple camerounais. Rien ni personne ne peut plus rien sauf une catastrophe humanitaire planétaire. Très loin de cela , il devient évident que les camerounais doivent mettre de côté leur petite querelle politicienne de côté pour mettre en-avant l'intérêt national et faire de la Can Cameroun 2021 un moment inédit. Que ceux qui croient faire du mal à leur adversaire politique en roulant l'image du Cameroun dans la.boue sachent qu'ils sont de véritables ennemis de la République. Il en est de même pour ceux-là qui choisissent de confier des tâches délicates de cette Can à leur copain en tournant au ridicule le COCAN de cesser ce type de démarche contreproductives et insensées. Tout un peuple, le peuple Camerounais est derrière son Chef pour faire de cette Can un moment mémorable qui fera rayonner d'avantage le Cameroun et le confortera dans sa place de premier pays de football africain. Avis donc aux apprentis sorciers qui veulent jouer avec la Can du Cameroun.