Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 10 27Article 625339

Opinions of Wednesday, 27 October 2021

Auteur: Kaarolle Maakondo Bis

CONFIDENCE: Elimbi Lobe violemment bastonné par son rival chez sa 'djomba' (maitresse)

Elimbi Lobe n'a jamais été agressé par des bandits, c'était une histoire de 'djomba' play videoElimbi Lobe n'a jamais été agressé par des bandits, c'était une histoire de 'djomba'

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) du Prof Maurice Kamto avait été indexé par ses détracteurs lors de la survenue de cet incident. L'on apprend par le biais de l'activiste Kaarolle Maakondo Bis que ce qui avait été décrit comme une agression n'était rien d'autre qu'une scène de ménage qui a tourné en défaveur de l'homme politique Elimbi Lobe. Ce dernier a été violemment bastonné par son rival au domicile de sa 'djomba' (maitresse), une certaine veuve Esther Dominique Lengue.

La rédaction de CamerounWeb vous propose, ci-dessous, l'intégralité de la confidence

Elimbi Lobe n'a jamais été agressé, jamais. Il sortait de chez sa « djomba », veuve Esther Dominique Lengue où il a trouvé un homme plus jeune et une violente bagarre s'en est suivie.

Ce n'était pas une agression dans le sens des bandits. Il fallait bien qu'il trouve un alibi pour justifier les coups et blessures sur lui à son épouse, d'où l'histoire de l'agression à 04h00 du matin dans son quartier.

On agresse celui-là dans son propre quartier pour lui prendre quoi ? Que les gars de son quartier ne savent pas que c'est un éternel foiré ? Tu agresses quelqu'un qui demande la bière tout le temps que tu vas trouver quoi sur lui ? Adjewa !

Certains cadres du PCR-haine connaissaient la vraie histoire et nous ont demandé de la garder, et d'accuser plutôt les militants du MRC pour faire le buzz sur la toile. J'étais encore dans le PCR-haine en ce moment.

S'il tente de nier j'affiche la dame et le jeune homme en question même si ça peut me causer des ennuis. Donc que les gens arrêtent de raconter des histoires.

Elimbi Lobe n'a jamais été agressé par des bandits, c'était une histoire de « djomba ».




AGRESSION DE ELIMBI LOBE, ACTE COMMANDITE OU PURE HASARD

Très tôt ce jour , l'homme politique de l'opposition , promoteur de la plateforme politique Kwatal à été agressé par 03 malfrats. L'homme politique domicilié à Bonadjo allait à une agence de voyage de la place pour se rendre à Yaoundé, invité à une émission dominicale.

Agression de Elimbi acte prémédité ou malheureuse coïncidence .
Objectivement, les malfrats courent toujours . Donc il n est pas possible de déterminer les motivations des criminels.ceci étant , on peut tout au moins questionner la violence avec laquelle l,acte a été commis . L,homme politique a été grièvement blessé par ses bourreaux qui l,ont gravement blessé au niveau de ses deux jambes mais aussi au. Niveau de de son son bras. Ils ont emporté son sac de documents personnels .

Les Ennemis de Elimbi !

Il a des ennemis politiques , mais aussi des ennemis au niveau de la ville à cause des affaires foncières qu,il a eu dans un passé lointain. Dans l,un ou l,autre cas , ceux qui prennent des démarches pareilles sont des lâches et de faibles personnages qui sont incapables de combattre l,homme politique dans la légalité et avec la force des arguments. On en trouve au Cameroun des prebendiers politique qui croient que la politique est une épreuve de force ou tous les coups sont permis . Du coup , on peut s, en prendre physiquement à un adversaire politique en envoyant des bourreaux le visiter .
Le cas Elimbi doit faire tâche d,huile !

Il devient plus qu, urgent de durcir la législation . Le libertinage a gagné le terrain au Cameroun . On se croit tout permis . On peut justifier tout , parler de tout . Lutter ouvertement contre la République sans qu,il n y ait de limite. Il est donc temps que le législateur durcisse la législation de ce pays en la matière . Cela protégera mieux les libertés individuelles ..