Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 10 06Article 622096

Opinions of Wednesday, 6 October 2021

Auteur: Bertin Metsengue

Attaques au NOSO : comment l'occident veut empêcher la CAN 2021 !

La CAN 2021 se joue en janvier 2022 au Cameroun La CAN 2021 se joue en janvier 2022 au Cameroun

Le journaliste indépendant Bertin Metsengue, dans son analyse des dernières actualités sur la crise anglophone, vient à la conclusion que l'occident est la main noire derrière ce regain de violences au Noso à quelques mois de la CAN 2021. Effectivement, ces derniers jours, les affrontements entre sécessionnistes et militaires ont repris de plus belle, faisant d'énormes victimes. Le PM Dion Ngute visé par une attaque sécessionniste à Bamenda le 5 octobre, vient compliquer davantage la tenue de la CAN. Pour le moment, souligne-t-il, c'est la population locale qui est encore déboussolée face à la recrudescence des combats.



Le premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute a séjourné dans le Nord Ouest Cameroun, région en crise ces dernières heures pour réitérer le message de paix du chef de l'Etat Paul Biya. Entretemps plusieurs enseignants ont été kidnappés et un décapité ces derniers jours par des terroristes Ambaboys. Fait inquiétant le mutisme des donneurs de leçons occidentaux. Que cache ce regain de violence et ces atrocités à quelques semaines du coup d'envoi de la CAN ? Rene Forgnman instituteur Anglophone décapité par ses "sauveurs" de qui se moque t'on ?

Ces derniers jours au NOSO sont particulièrement difficiles pour les populations locales qui y vivent . L'on a enregistré ces dernières semaines une vingtaine de morts militaires et civils. Ceux-ci ont été tués par des engins explosifs improvisés- EEI pour les militaires et pour certains civils notamment l'un des enseignants kidnappés Fongnnam René Richard enseignant à l'école primaire a Wum . Ce regain de violence et d'atrocités surtout dans le Nord Ouest édulcore l'apaisement qui faisait déjà progressivement son lit dans ces deux régions anglophones.
Ngute oppose à la violence , la paix !

C'est dans ce contexte que le chef du gouvernement camerounais a effectué sa visite dans ces deux régions depuis le week-end dernier afin de réitérer le message de paix aux populations locales et la main tendue aux séparatistes qui persistent à commettre les pires crimes que l'humanité aient connu . Si au Sud-ouest les choses semblent contre tout apparence regagner leur cours normale au Nord Ouest les miliciens terroristes amplifient leurs actions inhumaines et atroces au point de tenter de perturber la visite du Premier Ministre à Matazem en tirant non loin du lieu de la visite des coups de feu en l'air pour tenter d'étouffer la liaisse populaire venue à la rencontre du chef du gouvernement camerounais.
L' Occident et son mutisme coupable !

Depuis que la violence et les atrocités sur les militaires camerounais et les civils ont recommencé dans certaines poches de résistance au NOSO, la communauté internationale est frappée d'un mutisme inexplicable. Une quinzaine de soldats tués de suite d'explosion d'un EEI , un enseignant du primaire décapité, des femmes éventrées et vidées de certains de leurs organes mais, les seigneurs des droits de l'homme et les champions en résolution sont muets . Ils assistent à ce spectacle qui les enchante. Pendant ce temps , de son côté le gouvernement camerounais a décidé de ne plus parler ou se plaindre. Fait majeur la tournée du premier ministre dans ces regions. Il faut être naïf de croire que Yaoundé laissera cette situation en l'état.

Regain de violence Amba un vrai regal pour communauté internationale !
Depuis que cette crise a été déclenchée, plusieurs observateurs ont tiré une sonnette d'alarme sur la complicité et le soutien que certains Etats étrangers apportaient aux terroristes Ambaboys et le jeu malsain des ONGS internationaux. Mais certains naïfs ont continué de se laisser berner par de fallacieux discours selon lesquels il y aurait un problème anglophone. Seulement, ceux des anglophones qui auraient des problèmes sont les premières victimes de ces barbares qui sont venus les sauver en réclamant " leur indépendance " . Il faut être né de la dernière pluie pour croire à une telle farce. Il est clair et le mutisme de la communauté internationale le dévoile à suffisance que ce qui se passe au NOSO est la deuxième phase d'un plan de déstabilisation qui a été enclenchée par la milice terroriste occidentale baptisée Boko haram. La seule raison pour laquelle il y a un regain de violence est l'approche de la CAN .

Effet Pangolin en préparation au sommet France-Afrique à Montpellier !
en effet , l'objectif est de créer un.climat d'insécurité susceptible de donner une raison à la CAF de retirer la compétition au Cameroun. Après, se sera le tour du patron de Survivol de mettre son plan d'insurrection préparé depuis 2015 et qui a acquis 3 milliards de FCFA des opérations d'appels à la générosité publique. Le terrain se prépare. Il a d'ailleurs acheté les colonnes du journal Liberation pour préparer l'opinion nationale mais surtout internationale de la suite en faisant un portrait hideux , hyperbolisant mais surtout mensonger de son pays le Cameroun. À côté de cela , le sommet France-Afrique qui est desormais le lieu par excellence pour préparer les insurrections populaires dans les pays devenus rebelles pour la France en mettant en place l'effet pangolin qui consiste à donner des moyens financiers à certains collabos et Esclaves de maison regroupés dans une certaine société civile afin de financer l'effet foule à l'algérienne ou à la soudanaise.
Yaoundé et le peuple Camerounais sereins.

Mais il a echappé à ces mercenaires d'une autre époque un aspect c'est le courroux du peuple camerounais qui a déjà donné son feu vert pour l'assaut contre cette horde impérialiste. D'où le silence profond de Yaoundé comme pour dire " quand agir S'impose parler c'est trahir" . Le Peuple camerounais compte rester maître de son destin .