Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 11 01Article 626140

Opinions of Monday, 1 November 2021

Auteur: Zona Coker

Assako Enoh, la main verte qui cache celles ensanglantées des machiavels du Sud

'Je parle pour vous pousser à changer vos méthodes' 'Je parle pour vous pousser à changer vos méthodes'

Lors de mon dernier voyage au Cameroun, un frère du village me disait que la sorcellerie des femmes est plus dangereuse que celle des hommes. Il paraît que chez le peuple de la forêt, quand un sorcier dans ses aventures mystérieuses nocturnes commettait l'irréparable quelque-part, et que ses ennemis le poursuivaient pour en finir avec lui, il courait vers sa femme. Celle-ci ouvraient alors les jambes et laissait entrer le mari dans son jardin secret. Celui-ci disparaissait totalement des radars ivoutiques de ses ennemis. Ça c'était dans le monde nocturne. Aujourd'hui nous voyons aussi que cela est vrai dans le monde visible et palpable par tous. Les Makiavels du Sud n'assument plus leurs crimes, ce sont leurs mères, femmes, sœurs et filles qui aujourd'hui prennent les devants. Récemment, Jacques FA MENDO NGO l'éternel ministre de BIYA BI MVONDO a changé son régime matrimonial pour cacher certains de ses avoirs derrière son épouse. Aujourd'hui, nous découvrons que Viviane ASSAKO ENOH est utilisée par les siens dans le génocide en téléchargement du peuple Ekang à travers l'entreprise Bokom qui est sensée exploiter les mines le fer d'Akom 2. Il paraît l'élection de monsieur le maire de la localité a été soutenue par Bokom en échange du contrat de l'exploitation de la mine de fer de la localité. Voilà donc comment les gens du SUD tuent les leurs pour l'argent et le pouvoir. Le business est tellement juteux qu'au lieu de s'asseoir pour régler les problèmes de misère que vivent les autochtones au quotidien, chacun veut sa part de MIYARDS avant la chute du régime de leur roi. Comme dans l'affaire de NEOSI, le prête-nom des Makiavels du Sud dans l'affaire de Bokom est Bamileke.

ASSAKO ENOH pour ceux qui ne la connaissent pas vit en France et est originaire du département de l'Océan au SUD. Elle est apparue en force dans le combat Ekang lors de l'affaire des dizaines d'hectares de terres volées par les sudistes au pouvoir cachés derrière leur prête-nom NEOSI. Se considérant comme une intellectuelle qui ne se mélangent pas avec la racaille de la FEDEK, elle, un certain Gervais MEDJO, Allain Jules MENYE et d'autres éternels suiveurs du CENTRE se considérant aussi comme des diplômés au-dessus de la mêlée sont allés créer une association des pseudo-intellectuels appelée « MAIN VERTE » avec le slogan mensonger touche pas à ma forêt. NEOSI qui n'était que l'homme de mains des makia sudistes a pris des coups dans cette affaire jusqu'à ce n'était plus bon. Nous avons découvert après que les mêmes personnes qui combattaient NEOSI et le BAMIPOWER avaient eux-mêmes les membres de leurs familles commanditaire du vol des terres de la VALLÉE DU NTEM; comme le frère de Céline MENGUE et Louis Paul MOTAZE qui est l'oncle de ma jeune sœur sexy Patie EBA'A. Voilà pourquoi la FEDEK créée pour défendre les voleurs du SUD gardait secret les noms de ses frères du village et dirigeait les EKANG perdus de Facebook vers le lynchage de NEOSI et dans la guerre tribale EKANG-BAMI. Ces gens ne se battent pas pour se libérer, mais pour leurs intérêts.

Toute la gesticulation sur BOKOM que font les FEDEKOIS n'est donc une fois de plus pour moi que de l'enfumage. Ceux qui se plaignent aujourd'hui le font tout simplement parce qu'ils n'ont pas été associés dans ce plan obscur contre les gens de leur village. Armand willy ASSE comme dans l'affaire de la VALLÉE DU NTEM garde secret certains noms parce que selon lui, certaines personnes ont sûrement agi par naïveté. Il dit qu'il veut d'abord les entendre avant de voir s'il doit également rendre leurs noms publics. En langage des voleurs, des roublards et des FAYMAN, ça veut tout simplement dire DONNEZ AUSSI MA PART, SINON JE BALANCE TOUT. Les personnes sérieuses qui veulent vraiment arracher leur liberté vont-ils cacher les noms de leurs ennemis ou bourreaux, et négocier même avec eux en secret ? Ces gens ont le vol et le MVOL dans le 100. Vous rendez-vous compte que j'ai passé des nuits blanches à denoncer ce satanisme pendant que les mêmes qui ont profités du système depuis des décennies passaient par derrières négocier des contrats pour esclavagiser leur peuple. Alors que je multipliait des publications pour denoncer le vol des terres par les démolisseurs de la nation de cette même région, ils envoyaient les leurs créer des associations d'enfumage, de distraction et de manipulation pour couvrir leurs alliances de coulisses avec les BAMILEKE que les EKANG naïfs insultent à longueur de journée. J'espère que vous les BETI-Moutons du centre membres de l'association « MAIN VERTE » des gens du SUD aviez tous une copie du fameux mémorandum, chef-d'œuvre scientifique de Viviane ASSAKO ENOH et étiez bien au courant de son rapprochement avec BOKOM avant que l'histoire ne soit dévoilée par les FEDEKOIS.

C'est quoi les références scientifiques en France de madame ASSAKO ENOH ? Vous les gens du SUD aimez les gros titres creux hein. Nullement mon intention de sous-estimer la capacité intellectuelle et scientifique de ma sœur du SUD, mais j'avoue que je doute qu'elle ait la capacité intellectuelle de son propre morendum. Elle est simplement la main verte qui cache la main ensanglantée de ses frères du village et peut-être même de son mari. Elle disait une fois dans une publication avoir créé avec un partenaire une entreprise dans le passé qui n'a pas marchée et dans laquelle elle a perdu ses économies. Elle a été obligée de se remettre à travailler pour une autre entreprise. C'est donc chez les EKANG que chacun devient expert. Vous avez eu 39 ans avec tout ce savoir et vos diplômes pour nous montrer de quoi vous étiez capables et élever votre peuple, mais vous avez préféré voler et trouver des prête-noms BAMILEKE. Au lieu de partager ton mémorandum dans les inbox à qui te le demande, sois fière de ton travail scientifique et rend le public sur les réseaux sociaux et publie-le dans un journal au CAMEROUN. Je suis certains que les gens de ton département directement concernés par l'affaire BOKOM ne sont même pas au courant de ce mémorandum. Alors que les gens de L'OCÉAN pleurent pour les routes et l'électricité, ton énergie est dépensée sur la mine de fer qui peut t'apporter des MIYARDS. Vous êtes les gens à qui la guerre du NO-SO profite. Tu n'as jamais dénoncé la guerre au NO-SO ou ceux qui y tombent tous les jours mais devient subitement défenseur du Jeune MVOGO. Votre association « MAIN VERTE TOUCHE PAS À MA FORÊT » doit être rebaptisée « MAIN ROUGE, TANT QUE J'AI MA PART, JE M'EN FOU DU RESTE ». En passant tous les EKANG réunis ont lutté pour la restitution des terres de la VALLÉE DU NTEM. Votre association a fait sa petite part, rien de plus. Nous découvrons même aujourd'hui que vous aviez des agendas cachés.

As-tu pensé aux EKANG qui nuits et jours insultent les BAMILEKE avec qui vous négociez des contrats dans les coulisses ? Où à ceux qui comme moi mènent un combat désintéressé pour leur PEUPLE et qui ne mesurent pas le sacrifice et ne comptent pas les heures. Bien-sûr que non. Selon Céline MENGUE, ASSAKO ENOH est une digne fille EKANG, une intellectuelle qui a une vie aisée en EUROPE et qui a l'amabilité de mettre son savoir au service de sa communauté. SI elle est si aisée que ça comme l'affirme Céline MENGUE, elle n'avait qu'à nourrir son frère ENOH MEYOMESSE à KONDENGUI, pour nous épargner la merde NGANANG. Elle peut même aussi faire un chèque à ce dernier pour rembourser les 100 $ le mois que l'ennemi du PEUPLE DU SUD envoyait à son frère pendant ses années passées à KONDENGUI. Chez les EKANG, on est propriétaire que de l'héritage de ses grands-parents et parents et non de tout son village ou son département que MISS VIVIANE se contente ce qui lui appartient dans son village. La population D'AKOM 2 qui n'a jamais désertée son village ou son pays est mieux placée pour savoir ce qu'elle veut et elle aimerait bien écrire ses propres documents scientifiques parce qu'elle en est capable. Quel mépris ! Même si ASSAKO est une super intellectuelle du SUD, miss monde et milliardaire, on s'en fou. Tout un PEUPLE est en danger de disparition à cause des gens comme vous qui ne pensent qu'à leurs intérêts. Nous n'en sommes plus aux titres vides aux diplômes inutiles et à l'égocentrisme du « JE-ME-MOI--MA-MIEN ».

Quand tu as un document important, qui peut aider ton PEUPLE, tu ne cours pas voir ton BAMILEKE dans les coulisses ou à tes élites pillardes, tu le présentes d'abord à ta communauté qui est concernée et c'est elle qui le valide et t'autorise à parler en son nom. Respectez les gens ! Il est hors de question que pendant que d'autres se battent pour que le PEUPLE EKANG prenne son destin en main et que ce genre de choses ne se passent plus, tu passes par derrières pour négocier ta part, montrer que tu es intelligente et... Voilà pourquoi vous ces machiavels ne voulez pas entendre parler de fédéralisme communautaire, il vous empêchera de manger ce qui ne vous appartient pas. Les enfants de 6 ans ne vont pas à l'école et travaillent dans les mines à L'EST du CAMEROUN; sur leurs terres que vos gens du SUD ont données aux CHINOIS et autres. Il faut aussi écrire un mémorandum pour eux. C'est même par là qu'il faut commencer. Vous ne pouvez pas laisser les vôtres détruire partout chez les autres et devenir des intellectuels quand c'est votre tour. Il y'a plus d'un an je vous disais clairement que l'affaire de nos terres ne doit pas passer par la justice parce que nous n'avons pas le temps pour ça. La justice est non seulement lente et en plus ce sont les mêmes traîtres et bourreau qui y dictent leur loi. Mais comme votre objectif est de les protéger personne ne m'a écouté. Armand Willy ASSE qui me combattait quand je le disais dit déjà la même chose. Il dit aussi que le CENTRE et le SUD ne doivent pas être divisés. À QUELLE HEURE, mon frère ? Il fallait y penser avant, pas après avoir foutu le bordel partout ailleurs et quand vous sentez l'étau se resserrer sur vous. Le tour-ci, la séparation est nécessaire, vous êtes trop méchants au SUD. Gérez d'abord vos élites qui ont détruit le pays et le PEUPLE EKANG et on en reparlera. Vous avez cru nous faire du mal, nous subissons tous maintenant; et vous subirez plus que nous après votre règne.

Les BAMILEKE aujourd'hui se protègent depuis qu'ils ont vu les SUDISTES envoyer leur frère du village Emmanuel LEBOU en prison alors que ce dernier était à leur service. Voilà pourquoi NDJOUMESSI a dit clairement lors de la rencontre des gens du SUD où il était invité que ce sont leurs élites machiavels eux-mêmes qui lui ont exigées de surfacturer les routes à plusieurs milliards le km et qui mangent les milliards de tous les projets qu'il entreprend. Il n'est donc pas à l'origine du manque de routes au Cameroun; en plus, d'autres ont été au même ministère avant lui sans résultat. Ce n'est donc pas un hasard si BOKOM, a décidé d'afficher les méchants et MAKIAVELS EKANG qui pour l'argent vont le supplier dans les coulisses et gardent leurs frères dans la misère. Quand ça cuit, les mêmes traîtres les envoient lyncher les BAMILEKE qui ne font qu'obéir aux ordres et exigences des SUDISTES et qui profitent au passage de la situation au profit de leur PEUPLE; la chèvre ne boutant que là où elle est attachée. Il est clair à partir du témoignage de NDJOUMESSI que si tu n'acceptes pas de voler pour les SUDISTES, ils te dégagent. Il dit que ça leur a pris 6 mois pour le convaincre de voler pour eux. Au lieu de demander à leurs élites pourquoi ils n'ont pas construit d'universités dans le SUD, ils vont demander à BOKOM.

Apprennent la réponse à été de taille, pourquoi irais-je le faire dans une communauté paresseuse où les gens passent leur temps à boire l'Odontol? Malgré tout ça, certains continuent à vouloir manipuler les EKANG dans le combat BAMILEKE qui est une distraction et perte de temps et d'énergie. Les éternels moutons ne comprennent malheureusement pas que sans un problème EKANG, n'existe aucun problème BAMILEKE. Gérez le problème de votre élite pourrie et le problème BAMILEKE disparaîtra avec. Continuez comme vous le faites et vous n'aurez que vos yeux pour pleurer. Les BAMILEKE archivent tout et vont mettre les SUDISTES à nue après la chute du régime de BIYA BI MVONDO. Je parle pour vous pousser à changer vos méthodes et vous n'avez que quelques années pour faire la différence. Malheureusement vous croyez maîtriser. ABIM TÉ !