Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 07 30Article 444392

Opinions of Monday, 30 July 2018

Journaliste: Michel Biem Tong

Ambazonie: les pions de Paul Biya en zone anglophone démasqués


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Disons-le sans ambages. La lutte pour l’indépendance du British Southern Cameroon n’est plus une affaire de quelques individus en mal de sensations. Cette lutte pour la restauration de ce territoire est devenue une cause populaire. Désespéré, dérouté par la détermination de ce peuple qui semble ne rien lâcher, le régime de Paul Biya, après avoir tout essayé sur le plan militaire sans grand succès, use désormais la carte du « diviser pour mieux régner ».

Pour ce faire, ils se servent de deux nègres de maison que sont le maire de Buea, Patrick Ekema Isunge et un certain Njume Franklin, enseignant de profession qui exerce dans cette localité. Ces derniers, pour casser la révolution en cours, sont en train de vouloir monter les ressortissants du sud-ouest contre ceux du nord-ouest qu’ils qualifient de « ngraffi », de « cam no go », etc venus envahir leur territoire et y semer des troubles. Des milices d’auto-défense sont en ce moment en train d’être créé par ces deux individus

LIRE AUSSI: Exécutions extrajudiciaires: un média français fait de nouvelles révélations

Le pouvoir de Yaoundé procède également depuis quelques mois au recrutement de jeunes gens dans plusieurs villes du Cameroun. Objectif, investir des localités du Southern Cameroon et y commettre des exactions (rackets, viols, vols, rançons, kidnapping, assassinats) qui par la suite sont attribuées aux forces indépendantistes. Des sources dignes de foi font état de plusieurs jeunes gens tués par ce pouvoir diabolique de Yaoundé une fois la mission échouée.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter