Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 07 29Article 444297

Opinions of Sunday, 29 July 2018

Journaliste: Michel Biem Tong

Ambazonie: Issa Tchiroma révèle par mégarde le plan secret de Paul Biya


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les choses semblent un peu plus claires désormais. Le régime de Paul Biya ne veut pas d’un dialogue franc et sincère sur des questions essentielles pour que la paix revienne dans le Southern Cameroon.

Il veut simplement que se tiennent des assises visant à permettre au peuple vivant sur ce territoire de prendre part à la présidentielle du 7 octobre prochain afin de consolider le pouvoir de Biya et par conséquent légitimer la forme unitaire de l’Etat qui est pourtant illégale depuis 1972.

En annonçant la tenue du 28 au 29 août d’une conférence des religieux sur la crise anglophone, le Cardinal Christian Tumi, le Rev Babila Forchang et bien d’autres leaders religieux croyaient bien faire en posant comme préalable la libération des prisonniers politiques de la crise anglophone.

LIRE AUSSI: Paul Biya prépare l'assaut final contre les sécessionnistes [Source militaire]

Mais ils ignoraient qu’en réalité, ils ont été manipulés par Dr Simon Munzu. Ce dernier, membre de la société civile et fonctionnaire de l’ONU, a fait croire au Cardinal Tumi qu’il s’agissait d’une initiative de sortie de crise alors que dans une correspondance adressée au chef de l’Etat le 11 juillet dernier, il a fait croire à ce dernier que c’est l’une des conditions pour la tenue d’élections présidentielles pacifiques dans le Southern Cameroon.

Dans une communication faite ce samedi 28/07/2018 à Yaoundé, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Issa Tchiroma Bakary a déclaré au nom du gouvernement camerounais que toute initiative visant à ramener la paix au Cameroun anglophone est la bienvenue mais il n’est pas question d’accorder une amnistie à des personnes « qui ont commis des crimes ».

Le gouvernement voudrait donc ainsi recadrer le Cardinal Tumi en le ramenant plutôt sur le chemin que lui et Dr Munzu ont ensemble tracé. Osons croire qu’à travers cette sortie de Tchiroma, l’ancien archevêque de Douala se rendra compte de la supercherie dont il est en passe d’être la caution morale.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter