Vous-êtes ici: AccueilCulture2018 10 10Article 448458

Culture of Wednesday, 10 October 2018

Source: Cameroon Info

Affaire Isidore Modjo-CRTV: l'artiste a reçu l’argent qu’il réclamait

Fin du combat pour Isidore Modjo. L’artiste auteur de jingles utilisés depuis deux décennies pas la Cameroon radio television fait annoncer ce mercredi10 octobre 2018 qu’il a reçu la totalité des 50 millions que l’Office de radiodiffusion télévision publique lui devait. « Enfin la CRTV a exécuté l’instruction du Premier ministre du 29 mars 2017. Isidore Modjo remercie le Premier ministre chef du gouvernement pour sa sagacité, sa perspicacité et son intégrité. Isidore Modjo remercie également les membres du gouvernement et tous ceux qui de près ou de loin l’ont soutenu pendant son long et dur combat pour ses droits », lit-on dans le communiqué publié ce jour par son porte-parole le journaliste Gaston Adamu.

C’est l’épilogue d’une revendication qui dure depuis l'année 2015. Isidore Modjo qui réclamait au départ la somme d’un milliard 800 millions de Francs CFA a usé de sit-in, grèves de la faim pour rentrer dans ses droits. Il a dû batailler ferme, braver les poursuites judiciaires engagées contre lui pour rentrer en possession des 50 millions de francs CFA qu’il avait acceptés de prendre. Isidore Modjo avait accusé Charles Ndongo et le président du Conseil d’administration de la CRTV Issa Tchiroma d’avoir bafoué les instructions du premier ministre Philemon Yang qui ordonnait le paiement de la somme convenue au bénéficiaire.

LIRE AUSSI: Affaire Kamto: Coco Émilia s'attire la foudre des internautes

En juin dernier il avait été arrêté devant le ministère de la communication à Yaoundé en possession d’un cercueil et accusé de sorcellerie. Cela quelques mois après s’être vu coller un procès pour « trouble à l’ordre public ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter