Vous-êtes ici: AccueilActualitésDiaspora2021 10 11Article 622714

Diasporian News of Monday, 11 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Sommet Afrique-France : les Camerounais déshabillent Emmanuel Macron

Les Camerounais déshabillent Emmanuel Macron Les Camerounais déshabillent Emmanuel Macron

• Le sommet Afrique-France fait polémique

• Nombreux Camerounais dénoncent l’opération de charge de Macron

• Calixthe Beyala enfonce le clou

Le sommet Afrique-France tenu à Montpellier les 07 et 08 octobre 2021 sous sa nouvelle monture ne fait l’unanimité. Le nouveau concept qui met le président français face à la société civile africaine déplait. Selon l’écrivaine camerounaise Calixthe Beyala, ce sommet n’est rien de plus que l’expression de l’attitude paternalisme de la France.

« Les Africains sont nostalgiques de la colonisation. Est-ce que vous avez besoin de Macron pour faire quelque chose? C’est complètement une aberration. C’est Macron qui sort gagnant de ce sommet. Rien pour l’Afrique », a-t-elle déclaré sur Radio Balafon.

Comme plusieurs analystes français et africains, Calixthe Beyala estime que le président Emmanuel Macron est entré en campagne. Ce dernier compte se servir de cette opération de charge pour glaner la voix de jeunes africains qui ont la nationalité française.

«Macron était en train de toucher les voix des africains français. 90% des africains dans la salle étaient des noirs de France. Ce n’était pas des africains qui sont venus d’Afrique. Dire que Macron va tenir compte des aspirations des Africains c’est être un peu naïf. C’est même une aberration que les africains acceptent çà », a-t-elle rajouté.

La rupture


De son côté l’activiste camerounaise Nathalie Yamb appelle à une rupture pure et simple avec la France.

« Le sentiment anti-français n’a pas besoin d’être alimenté. Il est inhérent à tous ceux qui luttent pour la souveraineté et la dignité africaines. Tu ne peux pas être pro-Afrique si tu n’es pas viscéralement anti-français. Seuls les fous aiment leur tortionnaire, leur violeur ou leur colonisateur, ou veulent discuter avec lui. Il n’y a aucun besoin de dialogue. Nous voulons une rupture nette et définitive : France dégage! », a-t-elle déclaré.

D’autres voix du continent ont également dénoncé ce qui se présente désormais que du néocolonialisme. C’est le cas de Banda Kani qui traite le président Macron de manipulateur.