Vous-êtes ici: AccueilInfosDiaspora2017 10 17Article 423743

Diasporian News of Tuesday, 17 October 2017

Source: journalducameroun.com

Le Luxembourg enquête sur l’exploitation de deux camerounaises


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les jeunes filles étaient hébergées dans des familles, en échange de tâches ménagères. Des abus ont été portés à l’attention des autorités luxembourgeoises.

Le ministère de l’Éducation nationale du Luxembourg vient d’ouvrir une enquête sur une affaire de présumé mauvais traitement dont seraient victimes deux camerounaises. L’information est relayée ce mardi 17 octobre sur le site Lessentiel.lu.

Les victimes présumées jouent le rôle de jeunes filles au pair dans des foyers où elles sont hébergées, nourries et soignées. En échange, elles donnent un coup de main dans les tâches ménagères légères et dans la garde des enfants, notamment en les accompagnant à l’école, en les aidant à faire les devoirs scolaires, et en assurant la propreté de leurs effets personnels. Elles perçoivent de l’argent de poche pour ces contributions.

En fait, ces jeunes filles sont censées devenir des membres des familles qui les reçoivent à leur arrivée au Luxembourg. Sauf que, dans le cas des camerounaises présumées victimes d’abus, les services exigés d’elles ont fini par aller au-delà des clauses du contrat qui les reliaient au couple hôte.

Elles seraient devenues des bonnes à tout faire. Toutes choses qui auraient amené Maxémilien, un jeune homme au pair, à dénoncer la situation auprès du Service national de la jeunesse.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter