Vous-êtes ici: AccueilActualitésDiaspora2021 11 09Article 627643

Diasporian News of Tuesday, 9 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Immigration: la déclaration d’une camerounaise, proche de Zémmour enflamme la toile

Stella Kamnga Stella Kamnga

•Il s’agit de Stella Kamnga

• Pour elle, les transferts d’argent rendent paresseux les jeunes africains

• Elle a été laminée après cette déclaration polémique


Les Français s’apprêtent à se rendre dans les urnes dans 6 mois. Actuellement, c’est le sujet de l’immigration qui est au cœur du débat. Cette problématique concentre les attentions surtout avec la percée fracassante et inattendue du journaliste et polémiste Eric Zémmour, qui a réussi d’ailleurs à reléguer au second plan, l’extrême droite traditionnelle. Il a imposé ses sujets dans la perspective des élections d’avril 2022.

Lors d’une émission « Grande gueule » sur RMC, Stella Kamnga, une Camerounaise d’origine, réputée proche du polémiste a fait une déclaration qui lui a valu un torrent de critique sur la toile. Elle pense que l’envoie de l’argent par les transferts internationaux rend paresseux les jeunes africains qui ne veulent plus travailler.




Après cette déclaration polémique, elle a eu droit à une avalanche de « dédicaces ».







« Le principal signe de paresse de ta famille, ce n'est pas de squatter tes Western Union mais de ne t'avoir pas appris la nuance et la dignité », a flingué un internaute.

« Pourtant d'où elle vient quand on lui envoyé de l'argent ( France-Cameroun) elle ne disait pas non à ce moment-là.... Tu es également venue en France sans papiers il me semble non depuis 2017 tu as les papiers maintenant c'est toi qui bombe le torse... », corse un autre. « Elle est étudiante en quoi? Quelles recherches lui ont permis d'arriver à ses propositions? C'est une histoire de ta famille. Va dire ça dans votre groupe WhatsApp », crache un de ses détracteurs.
Elle a eu droit néanmoins à une défense. « Arrêtez de la dénigrer dans les commentaires. Surtout que la plupart des personnes qui tweets sont des français, et par français j’entends les gens d’origine d’Afrique mais n’aucune aucunes réelles connaissances des situations qui s’y font là-bas », affirme un de ses soutiens.