Vous-êtes ici: AccueilActualitésDiaspora2021 10 30Article 625852

Diasporian News of Saturday, 30 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Homosexualité: 'un Américain, icône de la communauté LGBT indésirable au Cameroun'

EJ Johnson, fils de Majic Johnson EJ Johnson, fils de Majic Johnson

• Un homosexuel américain interdit de séjour au pays de Paul Biya par Atanga Nji

• L'information se trouve sur la page magazine de Brenda Biya

• La vérité a été dite sur l'affaire



Sur la page Facebook Bree Magazine, Brenda Biya a posté une information selon laquelle, un homosexuel américain du nom de EJ Johnson serait interdit de séjour au Cameroun, sur ordre du ministre Atanga Nji. L'information est rapidement relayée sur d'autres pages camerounaises avec des lots de commentaires.

En effet, selon la publication de Bree Mag, EJ est le fils du célèbre basketteur américain Magic Johnson. Il serait invité par l’Unesco à se rendre au Cameroun mais il a été déclaré persona non grata par le ministre de l’administration territoriale, Paul Ntanga Nji à cause de son orientation sexuelle qui ne serait pas en accord avec les textes de la République camerounaise.

Il faut rappeler que EJ est un jeune homme qui se sent mieux en se comportant et s'habillant comme une femme. En gros, il est transgenre et a fait son coming out en 2013 aux USA soutenu par ses parents. Il est devenu une icône de la communauté gay au pays de l'oncle Sam.

Après des recoupements, il s'est avéré que l'information publiée par Brenda Biya sur Bree Mag est fausse et a été relayée en 2019 sur la toile. Le site africacheck l'a démenti en déclarant que le Cameroun n’a pas interdit à EJ Johnson un séjour en tant que Ambassadeur de l’UNESCO.

L'organisation de vérification des faits sur le continent africain a d'ailleurs contacté par courrier électronique Jean-Roland ONANA NKOA, le chargé de la communication associé au bureau régional pour l'Afrique centrale de l’UNESCO. " Plusieurs sites et pages d’informations en ligne et actifs sur les médias sociaux diffusent et partagent depuis plusieurs jours des informations fausses et non vérifiées sur des activités de l’UNESCO au Cameroun. Ces informations largement relayées et partagées, relèvent de l’infox. Nous vous invitons à vous informer sur les activités récentes et à venir de l’UNESCO au Cameroun via les canaux officiels d’informations du Bureau régional UNESCO Afrique centrale", a laissé entendre le chargé de Com.

Il a mis à la disposition de Africacheck, la liste des ambassadeurs de l'Unesco mais le nom de EJ Jonhson ne s'y figure pas. Les éléments de l'organisation se sont tournés ensuite vers le ministère d'Atanga Nji pour avoir leur version de l'affaire. Juliet Mbella, la chargée de communication du ministère a été aussi claire. Je n’ai eu aucune information sur cette affaire. C’est d’ailleurs vous qui me l’apprenez. Si cette information a été communiquée par le ministère de l’administration territoriale du Cameroun, elle n’a pas été traitée dans mon département", fait-elle savoir.

Il est clair alors pour tous que l'information selon laquelle l'homosexuel américain EJ Johnson serait indésirable au Cameroun est fausse, bien que le pays de Biya se montre intraitable avec 'les homosexuels.