Vous-êtes ici: AccueilActualitésDiaspora2021 11 05Article 626935

Diasporian News of Friday, 5 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Diaspora : la BAS annonce une collaboration imminente avec Brenda Biya

La BAS annonce une collaboration imminente avec Brenda Biya La BAS annonce une collaboration imminente avec Brenda Biya

• Brenda Biya traverse encore des moments difficiles en Suisse

• Elle fait encore des révélations sur ses traitements

• La BAS annonce qu’elle va bientôt rejoindre le mouvement

La Brigade Anti-sardinards (BAS) suit de près les déboires de Brenda Biya. La fille du président de la République qui a renoué avec ses crises, entend désormais combattre le régime mis en place par son père. En effet, dans une récente bande audio mise en circulation par Brenda Biya, les internautes découvre comment la fille du président de la République est séquestrée en Suisse. Brenda qui se dit malade déclare être dans l’incapacité de sortir de son hôtel pour se faire soigner. Elle accuse le personnel de l’établissement d’avoir encaissé des millions pour l’emprisonner.

« Je n'ai pas le droit de sortir d'un hôtel pour aller aux urgences. Moi je suis séquestrée dans un hôtel. Ils font ça à leurs autres dossiers ?... Des gardes du corps essaient de me menacer de me maîtriser tout ça parce que je veux aller aux urgences (…) "Je dois mourir avant que quelqu'une ne fasse quelque chose. La dictature c'est partout, même à Genève. Je ne sais pas combien de millions ou de milliards ont leur a donné pour laisser quelqu'un crever. J'ai failli mourir dans cet hôtel en faisant une crise d'asthme », déclare-t-elle.

Pour le mouvement de la diaspora camerounaise hostile au régime Biya dénommée la Brigade Anti-Sardinards (BAS), Brenda Biya est sur le point de rejoindre leur mouvement. Elle mènerait désormais comme cette organisation, la lutte pour la liberté.

« Brenda Biya va bientôt rejoindre la B.A.S si ça continue ainsi. Elle finira par comprendre que la liberté s’arrache », a publié la BAS sur sa plateforme.