Vous-êtes ici: AccueilInfosCrime & Punishment2018 10 11Article 448527

Crime & Punishment of Thursday, 11 October 2018

Source: actucameroun.com

Un vendeur de Kolas interné à Laquintinie après un viol par sodomie

Il a été retrouvé dans la nuit de mercredi à vendredi baignant dans une mare de sang dans la broussaille non loin du lieu-dit “Résidence Kotto”, dans la capitale économique. C’est une âme de bonne volonté qui, après avoir tâté son pouls, a vu qu’il était encore en vie et l’a conduit à l’hôpital.

LIRE AUSSI: Douala: un effondrement fait deux morts à Ndogbong

Selon le jeune homme, père d’une fillette âgée de 2 ans, il a été intercepté mercredi aux environs de 21h non loin de la salle des fêtes d’Akwa à Douala par deux individus de sexes masculins, âgée d’environ 30 ans et 40 ans, à bord d’une VX de couleur noire et aux vitres fumées.

Les deux hommes lui ont déclarés être en fin de séjour dans la capitale économique et s’apprêtaient à retourner en France où ils résident. Ils lui ont proposé de monter à bord de leurs véhicules car ils souhaitaient avoir des kolas et bitakolas de 25.000 FCFA.

Arrivés dans leur domicile au quartier Kotto, ils lui ont proposés de boire de l’eau pour se rafraîchir, le reste il ne s’en souvient plus.

Le jeune Pierre n’a malheureusement pas retenu le numéro d’immatriculation du véhicule et a perdu son plateau de kolas et bitakolas. Il n’a plus de fonds de commerce et continue de recevoir des soins à l’hôpital Laquintinie de Douala.

LIRE AUSSI: Qui est réellement le père de Boris Bertolt décédé le jour de l'élection

Les forces de l’ordre de l’arrondissement de Douala 5e ont ouvert une enquête. C’est une affaire à suivre.