Vous-êtes ici: AccueilSport2021 10 01Article 621391

BBC Afrique of Friday, 1 October 2021

Source: www.bbc.com

viande: voici pourquoi sa surconsommation est dangereuse pour la santé

Une victime de la surconsommation de viande Une victime de la surconsommation de viande

Souleymane Sy est un fonctionnaire à la retraite. La démarche hésitante, le pas lourd, il est reconnaissable de loin en raison de sa démarche chancelante.

L'homme souffre de la forme sévère de la goutte. C'est une maladie métabolique liée à une présence excessive d'acide urique dans le sang. C'est un déchet issu de la décomposition de substances appelées purine.

Les purines sont naturellement présentes dans des aliments d'origine animale et végétale. On les retrouve notamment dans la viande rouge, les sardines, les boissons alcoolisées, les boissons sucrées, etc.

Dans le cas de Souleymane, pour lui, le coupable est tout désigné : la viande rouge.

"Je mangeais beaucoup de viande à l'époque. Quand j'étais en service, chaque fois à la pause, nous allions chez le boucher, et nous pouvions consommer jusqu'à un kilo de viande. Vous pouvez voir ce que cela signifie en termes de consommation. J'étais un gros consommateur de viande et je vis avec les conséquences", déclare Souleymane Sy, la mort dans l'âme.

Parfois, Souleymane se surprend à regretter sa surconsommation de viande rouge. Mais il n'est pas facile de résister à la tentation de la viande dans son pays le Niger. La viande est la base même de l'alimentation au Niger.

Jeune fonctionnaire, il ne manque jamais de déguster du bon kilishi lors de ses pauses. Cet aliment, préparé à base de viande séchée, est d'ailleurs très prisé au Niger.

La viande est associée à pratiquement toutes les possibilités culinaires du pays. Ce qui favorise une surconsommation.

Ce qui est un facteur de risque pour de nombreuses maladies comme la goutte.

La purine présente dans les aliments d'origine végétal et animal n'est pas l'unique facteur de risque de la goutte.

Selon le Dr Alassane Amadou Seydou, médecin néphrologue nigérien : "Il existe des causes secondaires souvent liées à certaines maladies, celles appelées hémopathies, les cancers du sang, et même leur traitement peut induire l'apparition de la goutte. D'autres causes sont liées à la prise de certains médicaments comme certaines molécules utilisées dans le traitement de la tuberculose ou les traitements des maladies cardiaques et parfois l'administration à long terme d'aspirine à faible dose."

La maladie de Souleymane a évolué vers une forme chronique et sévère. Des amas de cristaux se sont déposés au niveau de ses articulations. Ce qui provoque une gêne chez lui. En plus des douleurs qu'il ressent la nuit, il a du mal à se déplacer.

Ces dépôts de cristaux se traduisent par des gonflements de ses articulations appelés tophi , notamment au niveau des doigts des pieds du coude.

Ils provoquent des crises des inflammatoires douloureuses au niveau des articulations. Ces crises se manifestent souvent pendant la nuit et principalement au niveau du gros orteil.

Selon le professeur Abdou Niang, "la douleur est si intense que le patient ne supporte pas le toucher du drap."

La goutte touche principalement les hommes et se détecte à l'âge adulte. Néanmoins, les femmes peuvent également être touchées par cette maladie.

"Les symptômes d'une crise de goutte passent rarement inaperçus tellement cette crise aigüe de goutte est douloureuse. Lorsqu'un malade fait une crise de goutte, il ne l'oubliera jamais de sa vie", déclare le professeur Niang.

Cette crise aigüe de goutte peut aussi toucher une articulation en particulier certaine articulation du genou, c'est ce qu'on appelle une gonarthrose.

Il peut y avoir du liquide au niveau de cette articulation que le médecin doit ponctionner et analyser pour le diagnostic.

La goutte a aussi affecté les finances de Souleymane. Il a dû vendre ses biens afin de se prendre en charge. Le fonctionnaire à la retraite ne bénéficie d'aucune couverture maladie. Les frais de traitements sont totalement à sa charge.

"A cause de l'effort dans le traitement, j'ai été obligé de vendre certains de mes biens… J'ai vendu ma voiture, j'ai vendu une maison même, parce que j'avais une deuxième maison, je l'ai vendue. Néanmoins, je suis toujours au point de départ", explique-t-il, dépité, mais résolu à jeter ses dernières forces pour venir à bout de cette maladie qui a considérablement réduit ses déplacements.

Il essaie tant bien que mal de suivre les recommandations de son médecin. Et selon le Dr Seydou, la goutte n'est pas une fatalité.

C'est une maladie qui peut être soignée, mais pour lui "il faut faire attention à son régime alimentaire et suivre le traitement assez régulièrement".

"On conseille à une personne qui souffre de la goutte, ici au Niger, d'éviter de manger de la viande. Quand on parle de viande, il ne s'agit pas seulement de viande rouge, mais aussi d'abats. Notre célèbre Kilishi est également à éviter. Il en est de même pour les haricots et les choux, tout cela pour éviter la production d'acide urique dans l'organisme. Nous conseillons donc à la personne beaucoup plus la consommation de céréales mais aussi de légumes autres que le chou ainsi que les aliments à base de fruits '', conseille le Dr Seydou.