Vous-êtes ici: AccueilSport2017 08 23Article 419444

Boxing News of Wednesday, 23 August 2017

Source: http://press-sport.com

L'Allemagne refuse le visa à trois boxeurs camerounais

Des cinq boxeurs ayant composté leurs billets pour les championnats du monde qui débutent à Hambourg en Allemagne le 25 août, seuls deux seront de la partie à savoir Wilfried Seyi et Arsène Fokou.

Les trois autres qualifiés (Simplice Fotsala, Ulrich Yombo et Christian Ndzie Tsoye) seront aux abonnés absents, la faute aux problèmes de visa. Ce n’est guère un événement dans un contexte marqué par un refus chronique de visas aux sportifs camerounais et africains dans les ambassades. Les championnats du monde de lutte qui se déroulent en Hongrie ne connaissent pas les empreintes des compétiteurs camerounais du fait du même phénomène.

Ajoutez Les récents championnats du monde d’athlétisme qui se sont déroulés à Londres en l’absence de la lanceuse camerounaise Auriol Dongmo qui représentait une véritable chance de médaille. Le football n’est pas en reste. En juin dernier, La représentation diplomatique de la France basée à Yaoundé renvoyait de ses bureaux, les joueurs de la sélection nationale des moins de 23 ans du Cameroun en raison de délais jugés trop courts pour une équipe qui affrontait en amical la France le jeudi 8 juin.

En 2012, les moins de 17 ans connaissaient le même sort, alors qu’ils étaient attendus au tournoi de Montaigu, et en 2015, Les lions juniors du se voyaient refuser les visas d’entrée en Autriche où ils devraient participer à un tournoi amical.

Obtenir des visa pour nos sportifs relève toujours du parcours de combattant, voire de la mission impossible malheureusement sous le regard débonnaire de nos autorités éternellement campées dans une attitude de spectateurs stériles.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter