Vous-êtes ici: AccueilSport2017 06 10Article 413921

Sports News of Saturday, 10 June 2017

Source: camerounsport.info

Je connais très bien l’équipe du Cameroun - Hervé Renard

En conférence de presse d’avant match tenue hier vendredi dans la salle de presse du stade omnisport de Yaoundé, le sélectionneur du Maroc Hervé Renard était face à la presse. Plutôt décontracté, a semblé sûr de lui, et de son groupe, pour ce qui est le rencontre que les Lions de l’Atlas vont livrer contre les Lions indomptables. Cette rencontre compte, pour les éliminatoires de la coupe d’Afrique 2019.

« Il y’a des joueurs qui vont jouer demain, c’est à eux de garder l’état d’esprit qu’on a eu lors de la coupe d‘Afrique, c’était un réel projet. Maintenant, on sera en mesure de réellement progresser lorsque nous serons capables de bousculer les équipes de cette qualité, c’est-à-dire de la qualité du Cameroun qui est champion d’Afrique. C’est des bons tests, c’est des tests révélateurs et c’est là où il faut être à la hauteur. En ce qui concerne le ramadan et la chaleur, c’est le continent Africain, et on joue à 15h, il fera presque 30°, c’est pourquoi je répète souvent, un match sur le continent africain, n’a rien à voir avec un match sur le continent Africain. Il y’a tellement de paramètre qui sont différent que les joueurs doivent s’adapter très rapidement, il faut éviter de se plaindre, et puis se focaliser sur une seule chose, faire le meilleur résultat. ».

Quelle appréciation faite vous de l’équipe du Cameroun, qui a changé depuis le temps ?

« Je la connais très bien, parce que quelques temps après notre dernier match avec la Côte d’Ivoire ici, où on avait pris une petite leçon, on a réussi à battre cette équipe en quart de finale de la coupe d’Afrique 2015. Et puis bien sûr, j’ai suivi cette équipe durant son sacre de 2017. Le coach à une fois de plus prouvé que le facteur équipe est plus important que le facteur individualité. C’est la chose essentielle qu’on doit retenir de cette victoire. C’est vrai qu’on va dire que moi je préfère tel joueur à l’autre, mais ce qu’il faut retenir c’est que, l’important c’est de gagner, comme le Cameroun a gagné, le coach avait raison. »