Vous-êtes ici: AccueilSport2021 10 04Article 621712

BBC Afrique of Monday, 4 October 2021

Source: www.bbc.com

Jaylann, la gazelle marocain de l'afrobeats

Jaylann Jaylann

Elle est allée jusqu'à changer de nom pour se rendre plus accessible en dehors du monde arabophone. Elle avait déjà une carrière réussie sous le nom de Khaoula Moujahid.

Elle a brillé dans les émissions de télévision régionales The Voice et Coke Studio. Selon un journaliste francophone, elle a séduit les jurys et le public marocain avec sa voix qui est " extrêmement groovy!"

Et ses chansons en solo, Mama par exemple, font des millions de vues sur YouTube.

J'étais donc curieux de connaître l'histoire derrière sa dernière création - un remix avec le chanteur afrobeats nigérian Idahams de sa chanson Man On Fire. Jaylann me raconte :

"C'était fou - cette chanson a été faite avec amour, en fait. Mon producteur, Beathoven, qui est aussi mon mari, l'a découverte et l'a partagée avec moi en disant : "Jaylann, il faut que tu écoutes ça, c'est une belle chanson". Je l'ai écoutée et je suis tombée amoureuse."

"J'ai aimé la mélodie, le style de musique, les vibrations afro - vous savez qu'au Maroc nous aimons les chansons afro - et j'ai eu l'idée : Pourquoi ne pas contacter Idahams et lui proposer un remix maghrébin avec la langue marocaine dedans? Il m'a répondu si vite - il a adoré l'idée, il était si ouvert. Nous nous sommes donc mis au travail".

Le résultat est magnifique et Jaylann espère qu'il fera connaître le travail d'Idahams à un plus large public nord-africain.

Nul doute qu'il lui vaudra également quelques fans au sud du Sahara, même si l'expression "Afrique subsaharienne" déplaît à Jaylann et aux autres Marocains qui partagent son enthousiasme pour la musique de tout le continent :

"Mec, nous sommes frères. Je déteste l'idée de séparer les deux origines - c'est une idée stupide, nous devons faire le contraire. Nous devons collaborer les uns avec les autres, nous aider les uns les autres - c'est plus puissant comme ça. C'est l'Afrique, vous savez."

C'est effectivement le cas. Alors pourquoi était-il nécessaire de changer son nom ? Ses frères et sœurs d'autres régions d'Afrique ne pouvaient-ils pas s'entendre sur le nom de Khaoula Moujahid ?

"J'avais cette idée que si je suis connu en dehors de mon pays, les gens ne vont pas être capables d'épeler mon nom. Ils vont dire Kala, Howler, Koala ! Je n'ai pas aimé ça !"

"Jaylann est d'origine arabe et a la même signification que mon vrai nom, qui est "gazelle". Mon public adore ce nom et il m'appelle maintenant Jaylann, et non Khoula Moujahid".

Si vous voulez mon avis, Jaylann est un nom à retenir.